Aujourd'hui, je fais vibrer mon corps et je reviens ici



Certaines personnes pensent plus que d'autres, leurs pensées sont plus rapides, plus nombreuses mais nous pensons toutes et tous et nous ne pouvons pas arrêter nos pensées. Certaines personnes sont tournées beaucoup vers le passé, ils éprouvent notamment de la tristesse, de la rancœur, de la nostalgie, mais nous sommes toutes et tous le fruit de notre histoire, de nos événements traumatiques ou non, de notre enfance.
Certaines personnes sont tout le temps dans le futur afin de contrôler ce qui va se dérouler ou de s'angoisser sur ce qui peut se passer mais nous avons toutes et tous une tendance à nous placer dans le lendemain pour nous rassurer, nous donner l'impression que nous sommes les maîtres de notre vie.
Par les pensées, nous sommes souvent dans le passé,
par les pensées, nous sommes beaucoup dans le futur,
par les pensées, nous pouvons souffrir et ne pas vivre notre vie, celle qui se déroule dans l'ici et maintenant.
Alors je vous propose aujourd'hui de vous isoler dans une pièce, de mettre un haut parleur sur votre portable et de cliquer sur ce lien. Shaking meditation
Sur la musique spécialement conçu par Manose Lien Manose, debout, laissez votre corps trembler, vibrer et débarrasser vous du futur, du passé et des pensées. Revenez à votre corporalité.
Puis à la fin de la musique, ralentissez vos vibrations et écoutez votre corps.
Belle journée

Aujourd'hui, je me requinque dans mon environnement !


Bonjour à toutes et à tous,
je sais, je suis moins assidue sur ce blog que pendant le confinement mais la vie a repris et ce n'est pas évident d'écrire chaque jour.
Je vous propose un cheminement pour se "re" booster à plusieurs niveaux parce que, je ne sais pas vous, mais je trouve ce dé confinement bien fatiguant.
Tout d'abord, nous avons toutes et tous noté la hausse sonore de notre environnement. Nous avions l'habitude du calme et nous re voilà dans les bruits de voitures, de travaux.... et il est difficile de réentendre les oiseaux, de goûter au silence du soir ou du matin, de percevoir les bruits des feuilles dans les arbres.
Mais l'environnement énergivore peut également être les personnes autour de vous, un rythme de vie et les conditions de vie.... . Nous pouvons essayer de les aménager pour que tout cela soit plus supportable, moins fatigant mais souvent le changement ne dépend pas de vous, alors l'adaptabilité est essentielle.

  • Créez vous un espace de paix : chez vous, il est essentiel d'avoir un espace de repos, même tout petit, même juste un coin, peu importe. Cet espace est conçu par vous et vous êtes la seule personne qui peut juger si c'est reposant ou pas. 
  • Accordez vous des moments de paix et de silence : vous n'avez pas besoin de vous isoler pendant des heures, ou de partir au fin fond de l'inde pour avoir la paix. Vous n'avez pas besoin d'attendre vos vacances pour avoir la paix. C'est tout de suite, aujourd'hui, vous décidez des moments de paix. Une musique zen en transport, un moment de silence en voiture, une heure sans parler, une méditation où vous écoutez juste votre respiration, tout simplement.
  • Privilégiez des nourritures énergisantes : tout ce que nous ingérons a une influence sur notre énergie vitale. Alors je mange sain, je m'entoure de personnes saines et bienveillantes, je regarde des programmes qui me donnent la pêche et je m'abreuve de lectures enrichissantes.
  • Listez vos capacités et ressources pour accepter et peut être transformer votre environnement. Avez vous remarqué que lorsque nous sommes fatigué(e)s, nous sentons une forme d'impuissance, de découragement et de déprime. Par contre, lorsque nous sommes en pleine forme, nous avons la sensation d'être capable de surmonter des montagnes. Alors, n'oublions pas nos ressources car nous en avons, toutes et tous!
Belle journée 


Réactiver l'étincelle de Vie par les affirmations positives - Méditation 1





Bonjour à toutes et à tous,

j'ai déjà partagé, pendant le confinement, des pratiques de courant indigo et je trouve que ses méditations sont très profondes et efficaces.

Alors je vous propose de commencer par le début, la ère méditation d'affirmations positives à pratiquer pendant 7 jours.

Je vous souhaite une très belle journée




Aujourd'hui, je m'incarne et je m'affirme !


Bonjour, les ami(e)s,
une nouvelle semaine s'annonce !
je vous propose ce matin, avant de débuter cette nouvelle journée, de vous incarner.
S'incarner, c'est sentir ses pieds sur le sol,
s'incarner, c'est se connecter à ses sens,
s'incarner, c'est revenir à l'instant présent,
s'incarner, c'est s'affirmer dans sa présence.
S'affirmer, c'est clarifier sa zone d'acceptable et d'inacceptable (en traitant sa zone de peur et de doute)
s'affirmer, c'est exprimer clairement ses limites,
s'affirmer, c'est resignifier ses limites de temps en temps,
s'affirmer, c'est mettre son parent intérieur nourricier à son service,
s'affirmer, c'est faire taire son tyran intérieur,
s'affirmer, c'est mettre l'adulte au travail (il est dans la réalité et il nous aide à comprendre le monde tel qu'il est),
s'affirmer, c'est protéger notre enfant intérieur.
Alors, dans notre rapport aux autres, nous avons le droit de changer d'avis, de ne pas répondre aux questions, nous avons le doit de dire NON sans nous justifier et enfin nous avons le droit de prendre notre temps.
Nous devons choisir l'affirmation plutôt que l'approbation.
A très vite




Ce week-end, mon corps est un trésor



Je vous propose de profiter de ce week-end pour nous reconnecter à notre corps.
Tout d'abord, nous pouvons l'écouter. Nous installez confortablement et passer en revue chacune des parties.
Une écoute active (je ne pense pas à autre chose), une écoute bienveillante (je ne me juge pas durement) et enfin une écoute indulgente (je ne suis pas dure avec lui).

Ensuite, nous pouvons lui parler. Qu'avez vous à dire à votre corps ? parlez lui de vos inquiétudes, de vos peurs, de vos désirs, de vos besoins. Parlez lui de votre parcours ensemble, de tout ce que vous avez accompli, ensemble. Parlez lui de confiance, d'amour, de connexion, d'énergie mais aussi de maltraitance, de dureté, de désamour, de rejet, d'abandon peut être. Vous pouvez faire la paix avec votre corps, peut être, ou tout du moins, engagez un vrai dialogue avec lui.

Puis, nous pouvons le détendre. Comme nous l'avons déjà évoqué dans ce blog, la détente active le système nerveux. Ce système ralentit les fonctions de l'organisme pour conserver l'énergie, il abaisse le rythme cardiaque et la tension artérielle et il facilite la digestion.
La relaxation, la respiration consciente, l'attention vers l'intérieur sont des éléments qui vont l'activer.

Enfin, nous pouvons le stimuler. Toutes les pratiques corporelles qui stimulent le corps sont les bienvenues.
J''avoue qu'en ce moment, je suis très friande de Chrystel Herbeaux del pino.
Stimulation du matin
stimulation du soir
Trouvez vos stimulations !!
bon week end

Aujourd'hui, quel regard je porte sur moi ? et sur le monde ?


Regard de Lady 
Regard de Kira


Nous avons appris à ne pas être prétentieux, à ne pas la ramener pour un  oui ou pour un  non. Nous avons appris à être humble face à nos réussites, certains ou certaines n'ont pas vraiment bien intégré la leçon et ont une tendance à encenser leurs enfants, leurs actions, leurs possessions mais ce n'est vraiment pas la majorité.
La plupart des personnes que j'ai le bonheur d'accueillir et d'accompagner, oscillent plutôt vers un regard de dévalorisation, de comparaison, d'auto critique : "rien n'est jamais assez bien, je suis nul(le), je n'y arriverai pas, je ne suis pas capable, je me sens impuissant(e)..." la liste est longue. Alors que de mon côté, en les regardant, en les écoutant, je vois toujours les trésors cachés, la très belle humanité, la soif de se sentir en paix et le désir d'être quelqu'un de bien. Nous savons que le regard que nous portons sur nous est largement influencé par le regard que les adultes portaient sur nous, enfant. Un enfant qui est valorisé, encouragé dans ses forces et ses potentiels, aura ensuite de la confiance et de l'estime de lui. Le regard que l'on porte sur lui aura un impact sur la suite du film. Les obstacles deviendront des occasions. Il aura en lui une vraie sécurité. 
Mais alors si cette posture existe pour certains et certaines, il est possible de la développer pour tout le monde. Tous les enfants qui deviennent grands, peuvent changer le regard qu'ils portent sur eux. Tous les enfants qui deviennent grands peuvent être heureux d'être qui ils sont, en se sentant uniques et donc précieux. Tous les enfants qui deviennent grands peuvent apprendre à se regarder avec bienveillance et s'accepter sans condition. 
J'anime des ateliers à la CPAM auprès de jeunes qui ne sont plus à l'école et qui n'ont pas encore de travail. Ces jeunes ne veulent rien savoir des techniques de respirations, des exercices corporels ou de la gestion du stress. Ils sont en groupe, donc très pudiques. Nous pouvons voir, déjà, sur certains visages, les traces de la déception, de la tristesse ou de la colère. Nous pouvons parfois même voir sur leurs visages le regard qui a été porté sur eux. 
Alors je les allonge, je les détends, je les emmène dans leurs paysages et je leurs passe le message qu'ils sont uniques, qu'ils ont de la valeur et qu'ils ont le choix de leurs destinées.   Quels sont ceux qui entendent ? quels sont qui y croient ? quels sont ceux qui espèrent ? quels sont ceux qui vont tenter de changer leur regard ?  Je n'en sais rien mais je fais ma part, même si elle est infime.
Je vous propose une petite conférence de Jean Yves Le Loup Cliquez sur ce lien sur le regard d'une baleine sur lui. 

Aujourd'hui, et si je dansais ??



Je ne danse pas pour faire beau,
je ne danse pas pour faire des exploits avec mon corps,
je ne danse pas pour accomplir un énième exercice corporel,

je danse pour me libérer, 
je danse pour respirer plus amplement, 
je danse pour déverrouiller mon corps,
je danse pour lâcher les peurs,
je danse aussi pour évacuer ma colère,
je danse enfin pour apaiser ma tristesse,
je danse surtout pour nourrir mon âme !

Alors pour danser, voici des sons :
pour libérer les émotions stockées : chant des 4 éléments
pour se libérer du passé, s'inscrire dans le présent et se projetter dans le futur : Les 4 directions de Bhagvati
pour nourrir votre âme : choisissez votre musique, elle va vous porter pour le reste de la journée
Prenez soin de vous mes chères lectrices et chers lecteurs,
je vous retrouve très vite 
Et je rajoute celle là de Tina Turner cliquez sur ce lien

Aujourd'hui, je reviens chez moi !



Pendant le confinement, nous avons reçu de nombreux messages "restez chez vous!"
et aujourd'hui, je vous parle de revenir chez vous! Vous devez surtout avoir envie de sortir et de prendre l'air. Vous devez surtout avoir envie d'aller vers l'autre. Mais l'un n'empêche pas l'autre et si nous voulons renforcer notre confiance en nous, nous sommes obligé(e)s de revenir à nous.

Revenir chez soi, c'est tout d'abord revenir dans son corps, dans ce que nous nommons en sophrologie "la vivance", ce qui se vit en nous, comme un observateur ou observatrice neutre et bienveillant. Vous allez me dire "tu te répètes" mais c'est la base de toute intégration, acceptation et transformation.
Nous ne pouvons pas nous y soustraire.

Revenir chez soi, c'est aussi arrêter de se comparer car nous trouverons toujours mieux que nous, plus populaire, plus fort, plus riche, plus intelligent, plus grand, plus mince, plus..
Je rencontre beaucoup de personnes qui perdent confiance car elles sont influencées par des modèles, des images crées notamment par notre société de consommation, par les réseaux sociaux. Mais il y a peu d'authenticité dans tout cela. Et j'ai noté que dès que nous nous comparons (ce qui est différent de s'inspirer), nous perdons de la confiance en nous.

Revenir chez soi, c'est aussi éviter de se mettre à la place de l'autre, car je ne suis pas l'autre, je ne sais pas ce qu'il ressent, ce qu'il vit, je n'ai pas son histoire, son passé, sa vision du futur bref je ne suis pas lui.
Pour développer la confiance en soi, il est important d'aller à la découverte de qui nous sommes vraiment. Je vous propose un extrait d'une conférence de Laurent Gounelle sur le thème "Devenir pleinement soi !", un extrait qui m'a bien parlé.

Et si vous souhaitez mieux vous connaître, vous découvrir même si vous avez l'impression de savoir qui vous êtes, je vous rappelle notre formation qui aura lieu en septembre (une autre session aura lieu fin octobre) vous avez les informations à droite de ce post.
je vous retrouve très bientôt pour continuer notre chemin vers plus de confiance en soi

Ce matin est une nouvelle journée, que fais je en faire ?



Il est important de reconnaître les mauvaises journées. Même si on a commencé sa journée avec une petite routine, même si on fait un petit massage du visage, même si nous nous sommes motivés pour vivre cette journée comme la première de notre vie. Il faut reconnaître que parfois les journées sont un peu plus difficiles. Ou du moins, elles ne démarrent pas comme on le voudrait.
Il faut reconnaître que nous pouvons ressentir de la confusion (c'est un peu confus en ce moment non?), de la tristesse, de la fatigue ou tout simplement ce n'est pas notre journée.
Alors dans ce cas, il ne nous reste plus qu'à nous arrêter, arrêter de s'agiter. Il ne nous reste plus qu'à se poser, voire même s'allonger, respirer tranquillement et aller voir notre cœur. De se sentir connecté avec notre cœur, tout simplement, sans rien attendre, sans chercher à comprendre, juste écouter son cœur. Nous nous laissons le temps, le temps nécessaire de nous calmer, de traverser.
Et ensuite, nous repartons différemment, rien n'est résolu mais c'est moins douloureux dans notre corps, dans notre cœur. Essayez !
Et là, vous recevez de la vie un cadeau ! un sourire, un message apaisant, un acte de bienveillance ou une très jolie plante ! merci à Laurence pour ce magnifique cadeau.
Alors la mauvaise journée se transforme, une lumière s'est allumée.
Il est aussi important de reconnaître les bonnes journées. Et si nous décidions que cette journée soit une belle et lumineuse journée!


Aujourd'hui, comment puis je transformer le manque de confiance ?



Bonjour à toutes et à tous,
alors ce confinement ? comment vous vous sentez ? comment ça se passe en vous ? Et votre tête, votre mental, ou se situe t'il ?
Nous sommes toutes et tous d'accord pour dire que nous vivons des moments surréalistes. J'entends beaucoup de plaintes, d'inquiétudes, de rancœurs, de peurs ...
La fatigue, l'incertitude, le temps (en tout cas dans le pays basque) n’arrangent rien.
Nous pouvons bien sentir une lutte, à l'intérieur, entre ce que je dois faire et ce que je peux faire. Combien de personnes m'ont dit qu'elles ne pourront pas supporter le confinement et me disent maintenant qu'en fait cet épisode a ouvert des possibilités.
Nous pouvons bien sentir que nous luttons contre la réalité, si nous percevons, celle ci, de manière négative. Et nous alternons entre une perception pessimiste et optimiste. Nous ne sommes pas toujours dans la même humeur.
A la question, puis je transformer le manque de confiance ? je ne peux que répondre OUI. C'est d'ailleurs plus facile de donner de la confiance à l'autre qu'à soi même.
Le manque de confiance n'est pas une malédiction que nous avons reçu dans notre berceau mais plutôt une accumulation d'expériences, de croyances, de perceptions, d'échecs, d'injonctions, de dévalorisation que nous avons du traverser.
Alors je vous propose chaque jour de cheminer pour renforcer la confiance en nous, aux autres, à la vie.
Nous commençons par nous inspirer. Inspirer, c'est faire rentrer en nous, un nouveau souffle chargé  d'éléments positifs, nourrissants et constructifs.
Aujourd'hui, je vous propose de chercher la ou les personnes qui vous inspirent actuellement. 
Aujourd'hui, pour moi, c'est Michelle Obama. Lorsque je regarde son film, elle m'inspire de la force vitale, une très belle énergie, un mental d'acier (même si elle a accès à sa vulnérabilité). Elle incarne la confiance.
Et vous ?
Bande annonce du film de Michelle Obama

Jour 54 : dernier jour de confinement, je me confie alors !


Nous arrivons au bout du chemin du confinement. J'ai éprouvé beaucoup de plaisir à écrire dans ce blog chaque jour. Chaque jour, je me suis connectée à ce qui se passait en moi et autour de moi et j'ai tenté de partager un peu d'aide, de connexion, de bons tuyaux, de tout ce qui pouvait me faire vibrer.

PARTAGER est le verbe de ma vie, je partage ce que je reçois, à travers ce blog que j'alimente depuis presque 10 ans (1283 posts, vous pouvez puiser dedans), à travers mon travail et aussi à travers la VIE et ses expériences.
Je chemine vers plus de liberté, j'ai tellement le désir de lâcher mes anciens schémas, mes mémoires de troubles et de souffrances, mes peurs injustifiées et pouvoir avancer, dans l'instant présent, légère et en paix. J'y arrive de plus en plus souvent.
Le livre de Laurent Gounelle sur l'énnéagramme est le chemin vers la liberté.
C'est pourquoi cette formation avec Anne- Bénédicte à tout son sens, à ce stade de ma vie. Que nous comprenions notre fonctionnement, nos motivations, nos besoins, nos attentes et que nous puissions avoir des outils pour les accepter et les transformer. (les infos : sur ce lien )
Je vais également lancer un autre week end yoga sophro sur le thème des émotions, cette fois avec Claudia, professeure de yoga (toutes les infos semaine prochaine sur ce blog) car je reste convaincue que notre corps est notre meilleure alliée.
Je vais continuer à partager sur ce blog régulièrement, peut être pas tous les jours, mais au moins tous les 2 ou 3 jours.
Mon intention pour cette nouvelle étape est de vivre avec plus de conscience, d'être là, sereine et confiante. Et vous ? quelle est votre intention ? N’hésitez pas à partager vos commentaires.

je vous partage une citation de Thich Nhat Hanh

" Etre libre, cela signifie à mes yeux être libre de tout sentiment de détresse, de la colère et du désespoir. S'il y a en vous de la colère, vous devez œuvrer à sa transformation, en sorte de recouvrer votre liberté intérieure. S'il y a en vous du désespoir, vous devez reconnaître en vous l'existence de cette énergie particulière et ne plus tolérer qu'elle vous fasse perdre le contrôle de vous même. Il vous faut pratiquer la pleine conscience, afin de transmuter l’énergie du désespoir et réaliser de cette façon là la liberté que vous méritez, la liberté par rapport au désespoir."


Nouvelle formation à 4 mains en Septembre : un voyage vers la liberté !!




Anne-Bénédicte et moi même sommes très heureuses de vous  proposer une formation de 4 jours 
du 24 au 28 septembre 2020 à Bayonne.


« Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse » Nietzsche


Nous sommes toutes les 2 issues de l’entreprise, l’une DRH, l’autre responsable Marketing. Chacune de notre côté, nous avons cheminé vers une meilleure connaissance de soi et une libération de nos anciens schémas. C'est devenu notre métier depuis de nombreuses années.
Anne-Bénédicte Licot est certifiée en Ennéagramme, MBTI et en orientation scolaire et professionnelle. Elle accompagne les personnes en individuel et utilise ces outils en formation dans des entreprises privées et publiques.
Je suis thérapeute, formatrice et sophro-analyste. J'exerce en libéral et dans les entreprises.
Nous avons décidé  de construire ensemble, pendant cette période de confinement, une formation sur 4 jours.
Une première partie, animée par Anne-Bénédicte, visant à découvrir, grâce à l’Ennéagramme, sa base, c’est-à-dire son type de personnalité, ses motivations profondes et à comprendre les autres. L’Ennéagramme étant un véritable outil de transformation personnelle.
La seconde partie, animée par moi même, vise à évoluer par rapport à sa base en libérant les potentiels et amorcer des changements.
Les deux parties cheminent vers la découverte de soi et la libération des trésors cachés au fond de soi.
Tous les détails sur le flyer.
Cette formation peut être prise en charge par la formation professionnelle.



Pour le programme, ci dessous