dimanche, septembre 26, 2021

Aujourd'hui, j'accepte de déplaire



C'est plutôt beau d'avoir envie de faire plaisir, d'être là pour l'autre, de pouvoir s'adapter à l'énergie ambiante comme un roseau souple et doux. 

Il est magnifique d'être là  et d'offrir à son entourage mille et une attentions. Mais parfois, nous nous perdons dans l'énergie de l'autre ou des autres, nous oublions nos besoins, nos avis, nos désirs. 

Par exemple, j'ai rencontré une femme courant à droite et à gauche pour aider ses voisins, ses amis, sa famille. Elle avait la sensation d'être utile, d'être importante, peut être. Elle n'osait pas donner son avis, de peur de vexer ou de mettre une mauvaise ambiance. Et puis un jour, elle s'est sentie très fatiguée, au bout du rouleau, ne sachant plus ce qui est important pour elle, se sentant vide et déçue de voir que toutes les personnes qu'elle avait accompagné n'étaient pas nécessairement là pour elle. Que pouvons nous lui proposer pour se retrouver ou se découvrir : 

  • La première chose est de vider son sac (en écrivant ou en parlant à quelqu'un de neutre) et d'accueillir toutes les émotions, sentiments, inconfort, rancœurs ... sans chercher à censurer ou contrôler
Ainsi, vous allez réaliser que vous vous êtes perdu(e) dans l'autre pour un tas de très bonnes raisons. Le simple fait d'accueillir ce qui se vit en nous, nous redonne la conscience de notre être. 

  • Puis l'idée est de se créer un espace... de réflexion, de repos, de recentrage, de retour vers soi. 
Nous sommes très sollicités, nous avons de plus en plus besoin de nous reconnecter à NOUS. Tout simplement, s'installer, respirer, se centrer sur son cœur (et son énergie), écouter le silence, méditer, contempler.... ainsi vous irez vers l'essentiel, pour vous. Nous pourrons identifier nos besoins dans la relation. 

  • Enfin nous pouvons faire l'expérience de dire NON quand nous pensons NON, d'émettre des avis quand nous en avons, des souhaits, des désirs, bref faire vibrer sa VOIX
Et si, en nous positionnant, nous recevons une critique ou une parole blessante, et bien, acceptons de ne pas plaire avec une confiance au fond de soi d'être une personne valable et aimable. 

Mais j'ai conscience que nous sommes envahis de toutes parts de conseils, de clés, d'avis, de résolutions, de choses à faire et ne pas faire. Alors, je vous dirai juste de vous écouter, de vous respecter et d'être là pour vous. Tout simplement sans effort et si la voix intérieure critique apparait, apaisez là et dites lui que vous faites au mieux. 

Belle semaine 

vendredi, septembre 24, 2021

dimanche, septembre 19, 2021

Aujourd'hui, j'arrête de faire des efforts !



 Nous poursuivons notre exploration des drivers qui nous mettent sous pression avec le message contraignant "fais des efforts !". 

Il est indéniable que la personne qui a reçu un "fais des efforts", aura une capacité à se booster pour "faire", toujours aller jusqu'au bout de sa "to do list" (liste de choses à faire) et de ne pas lâcher même si elle se sent épuisée, mais aussi à remettre à plus tard, à se sentir épuisée avant même d'avoir commencé car tout est difficile, compliqué et énergivore.  La personne est dans la culpabilité lorsque les choses sont faciles et simples. Pour elle "on a rien sans rien", "je peux toujours mieux faire" ou "il faut travailler dur pour réussir"!

Je me souviens des commentaires sur mes bulletins scolaires "peut mieux faire !" ou "encore des efforts à faire". Ce "peut mieux faire" vous dit tout simplement : "tu n'as pas travaillé à fond, ne te contente pas de ce résultat car il n'est pas suffisant". Je me sentais à la fois coupable de ne pas avoir donné le maximum et en obligation de le faire dans l'avenir. 

Pour assouplir votre driver "fais des efforts", je vous propose :

  • Détendez vous, relaxez vous, profitez des moments de paix et de "rien faire" 
Vous allez réaliser qu'en vous laissant cette pause, une tranquillité sera possible et ce calme sera bien plus créatif que tous les efforts accomplis. D'autre part, si vous culpabilisez, dites vous que vous avez aussi le droit à la facilité, à la simplicité et au plaisir. Prenez la responsabilité de votre décision. 
  • Autorisez vous à ne pas savoir, à ne pas parler, à ne pas pouvoir accomplir 
Vous êtes parfait tel que vous êtes même quand vous ne savez pas, quand vous avez cette impression de ne pas être valable. Regardez plutôt ce que vous avez déjà fait et acceptez que vous ne pouvez pas tout faire. Se connaître et se détendre par rapport à qui nous sommes, pouvoir ainsi accueillir nos limites, nos zones d'inconfort et ne plus faire d'effort.
  • Faites les choses sans vous poser de questions, soyez dans l'instant  en accomplissant une tâche à la fois 
Il est extrêmement épuisant de faire tout à la fois en pensant à ce qui reste à faire. A contrario, il est très apaisant de faire une seule chose à la fois en étant totalement dans l'accomplissement. 
  • Osez demander de l'aide, du soutien, de l'accompagnement
Se faire aider, remettre à demain sans culpabiliser, choisir la voix de la facilité, se soustraire de tout ce qui n'est pas essentiel et vous cheminerez ainsi vers la voix de "je fais du mieux que je peux !"
belle journée





mercredi, septembre 15, 2021

Aujourd'hui, j'accepte mon imperfection !


 Si vous avez un message fort de "Sois parfait(e)", il est évident que ce "driver" a du bien vous aider dans votre vie. La recherche de l'excellence, le contrôle et l'organisation sur les évènements, le travail et la rigueur, l'exigence envers vous même et une élévation permanente de vos objectifs. 

Mais aussi, un découragement lorsque vous n'y arrivez pas, une colère face au peu de sérieux et de rigueur des autres, une peur de ne pas y arriver et une fatigue profonde doublée d'une insatisfaction de ne pas être à la hauteur. 

Tout simplement parce que la Perfection n'existe pas. 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les "sois parfait" ont besoin de développer la valeur qu'il ou elle se donne mais aussi la valeur qu'elle ou il donne aux autres personnes. Il est essentiel également d'activer la confiance, en soi, en les autres et en la vie. Estime et confiance sont les deux axes d'amélioration pour sortir de cette pression de la perfection. Et surtout, comprendre que nous avons droit à l'erreur, à l'échec, à la faiblesse, à l'imperfection car nous sommes humains et donc vulnérables.

Pour assouplir votre driver "sois parfait", je vous propose :

  • de noter sur un carnet toutes les réussites que vous avez réalisé et de noter également les échecs (si il y en a) dans votre vie pro ou perso et de répondre à cette question "avez vous appris de vos échecs ou de vos réussites ?" 
Vous allez vous rendre compte que nous apprenons beaucoup plus sur nous de nos échecs, manquements, erreurs et épreuves que de nos réussites 
  • de vous amuser à arrêter une tâche même si elle ne vous semble parfaitement réalisée et d'écouter votre voix intérieure et vos ressentis. 
Vous apprenez ainsi à lâcher prise, par un geste tout simple d'arrêter de faire et de revenir à l'être, à votre respiration et à vos corps
  • de regarder vos objectifs, de les confronter à votre réalité et surtout à votre niveau d'énergie
Vous allez faire des distinctions entre les objectifs essentiels pour vous et les autres qui ne sont pas si importants. Vous allez ainsi faire la distinction entre l'urgent, l'important et le "je m'en fous" !
Les drivers nous prennent de l'énergie vitale. 
  • de vous laisser une semaine ou une journée ou une heure sans rien avoir planifier 
La vie est surprenante, laissez vous surprendre !



samedi, septembre 11, 2021

Aujourd'hui, je découvre ce qui me met la pression ...



Nous avons toutes et tous des messages contraignants (inconscients) qui nous caractérisent et qui nous poussent à agir mais aussi à nous  mettre la pression. Ils sont au nombre de 5 et on les appelle les DRIVERS : 

Si je redoute de déplaire et de décevoir, j'ai en moi un Fais plaisir !

Si j'aime faire les choses par moi même et j'ai des difficultés à déléguer, j'ai en moi un Sois Parfait(e) !

Si j'ai du mal à exprimer mes émotions, je vibre le Sois forte  !

Si le plus important pour moi est d'essayer et non de réussir, j'ai en moi un Fais des efforts !

Si je suis tout le temps en train de courir, c'est parce qu'un Dépêche toi m'anime !

Je vous propose de découvrir votre message et nous reviendrons dessus ultérieurement

Pour découvrir votre message 

ou https://bit.ly/2XNzfVx


vendredi, septembre 03, 2021

Aujourd'hui, je chouchoute ma tranquillité


 

La tranquillité est un état de calme, de paix, de stabilité. Vous allez me dire "j'adorerai mais je n'y arrive pas !" ou bien "les évènements ou conditions de ma vie m'empêchent tout simplement d'être tranquille !" ou bien encore "j'ai peur que la tranquillité se transforme en ennui"....

Parfois, la tranquillité s'invite à nous, dans des circonstances particulières, à un moment donné, nous ressentons une paix profonde. Mais nous pouvons aller la chercher en posant cette intention de nous diriger vers le calme. Ainsi, nous allons faire un tri naturel entre ce qui mérite notre action (ou notre agitation) et le reste qui ne le mérite pas. Nous allons ainsi préférer la tranquillité et surtout, goûter ce moment de paix, de silence.

Voici la recette pour installer en soi la tranquillité. 

Au préalable, une conscience pleine, une attention particulière. 

Ensuite, vous prenez un peu de distance, beaucoup de distance en fait et d'acceptation de ce qui est (impermanent et imparfait). Vous y ajoutez une respiration profonde et lente, un zeste de silence et vous soupoudrez le tout de cette ferme intention de vous reposer  grâce à cette tranquillité.

Belle journée à vous 

 


Pour être disponible

  S'installer à un bureau ou sur un fauteuil confortable. Aller chercher en soi toute la confiance, le calme aussi et l'harmonie pou...