lundi, mars 18, 2019

Jour 22 : c'est maintenant, il est temps de semer


Chères lectrices et chers lecteurs,
j'espère que mon accompagnement vous a apporté des ouvertures, des clés, des outils, des questionnements qui vont vous aider dans le processus de changement.
Nous avons tous conscience que la planète et le monde tournent peut être pas dans le sens le plus optimum.
Violences, colères, abus, non respect, haine, surconsommation…. sont des maux qui nous disent des choses, qui nous intiment d'être autrement et d'agir différemment.
Chaque petit pas, chaque acte même le plus insignifiant, chaque initiative humaine, chaque pensée bienveillante, chaque émotion pacifiée et chaque graine semée sont des signes de retour vers l'essentiel.
Alors semons du bon, semons du vrai, semons de l'amour !


Merciiiiii et à bientôt sur ce blog

dimanche, mars 17, 2019

Jour 21

"Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer"

CArl Rogers, Psychologue

samedi, mars 16, 2019

Jour 20 : aujourd'hui, j'agis avec mon vrai moi


Nous arrivons au bout de notre programme, nous pouvons reprendre notre liste et commencer par le commencement. 
Nous avons découvert que l'égo et le mental nous empêchent de changer. Ils souhaitent garder le confort inconfortable. 
Pour passer à autre chose, pour agir vers le changement, pour nous proposer le meilleur, j'ai l'intime conviction que nous devons être, le plus souvent, connecté à notre vrai moi. 
Le faux moi est l'égo, le vrai moi est plus vaste, plus lumineux, plus ouvert, connecté à l'instant.
C'est difficile pour moi de l'expliquer avec des mots (d'autres l'ont fait merveilleusement bien) et je vous propose de l'expérimenter. Dans une dimension plus spirituelle (et spirituelle n'est pas religieux), l'expérience est nécessaire.
Alors, aujourd'hui, connectez vous à votre vrai moi et agissez pour vous.
Mes aides pour cette connexion peuvent être :
  • la méditation
  • le yoga
  • la danse
  • la marche
  • la course
  • la créativité
  • la cuisine
  • le jardinage
  • la respiration
  • le Qi kong
  • …………...

vendredi, mars 15, 2019

Jour 19 : aujourd'hui, je lâche prise

Et oui, c'est une étape nécessaire.
Sylvie Ouellet ( www.sylvieouellet.ca) nous dit bien que dans notre vie incarnée, nous avons à travailler l'acceptation et le détachement car de toutes les façons, à un moment ou à un autre, nous devrons lâcher.
Lâcher n'est pas se résigner mais arrêter de résister, abandonner dans le sens le plus lumineux qui soit.
Lâcher, c'est expirer, se laisser un peu aller dans le courant de la vie, au lieu de toujours vouloir l'amener là où on a envie d'aller.
Mais comment fait on ? je n'ai pas toutes les réponses, je suis comme vous, j'essaye chaque jour de lâcher une pensée contraignante, une croyance négative, une habitude  inutile et pour m'aider, j'utilise les éléments suivants :
  • j'expire, je souffle, j'évacue, je bouge, je danse, je marche
  • je fixe un point entre mes deux sourcils (très efficace pour lâcher une pensée)
  • j'imagine que la chose à lâcher (la peur de changer par exemple) part vers un ballon, un joli ballon de couleur, et en soufflant dessus, le ballon s'éloigne, loin très loin et je sens un soulagement en moi, un souffle nouveau, je regarde ce ballon, il est maintenant très haut, très loin et va se transformer dans le ciel en autre chose (peut être en une étoile) 

jeudi, mars 14, 2019

Jour 18 : aujourd'hui, j'ai confiance


La confiance est essentielle et tellement peu activée. Comment pouvons nous sauter dans le grand bain si nous n'activons pas la confiance en nous, dans notre vie ?
Comment pouvons nous changer des habitudes si nous nous sentons incapable de nous en sortir sans ? 
Comment pouvons changer de travail si nous pensons être moins que rien ? 
Le changement n'est pas possible sans la confiance et la confiance est une aide et un soutien merveilleux pour nous accompagner dans le changement.
La confiance est un sentiment, nous pouvons activer ce sentiment grâce aux éléments suivants :
  • les affirmations positives (réf Louise Hay)
  • la liste de nos réussites et de nos capacités
  • la liste de nos ressources et nos richesses
  • la permission d'y arriver, de réussir, de changer
  • l'action créative

mercredi, mars 13, 2019

Jour 17 : aujourd'hui, je m'entraîne à la flexibilité


Ana a décidé de changer de métier. Elle en peut plus de sa profession actuelle et souhaite faire un métier autour du massage. La vie l'aide à sauter le pas avec une restructuration dans son entreprise. Elle a peut être une idée assez précise de ce qu'elle souhaite faire mais elle n'a peut être pas conscience, au moment du changement, de la grande nécessité de sa présence à l'instant (elle est déjà dans le futur avec les peurs et incertitudes mais aussi l'excitation et la joie) et la capacité de s'adapter avec souplesse à ce qui arrive sur son chemin. Sa partie "volontaire" et "fonceuse" lui susurrent à l'oreille "fonce !! ne t'arrête pas ! et fais plier, sous toi, les obstacles !
Peur d'échouer, Ana se fatigue et au fur et à mesure, elle prend conscience qu'il est évident qu'elle doit avancer comme un roseau, avec une souplesse intérieure et une intention déterminée.

Nous ne pouvons pas aborder le changement avec de la rigidité et notre seule volonté. Nous nous ouvrons à la flexibilité en suivant les étapes suivantes :
  1. je  respire avec la conscience que je respire
  2. j'accueille la réalité, le moment, ce qui se vit autour de moi avec une grande curiosité
  3. j'accepte ce qui se vit car c'est la réalité, j'ouvre mon cœur à cette réalité
  4. je bouge, je mets mon corps en mouvement et j'ouvre mon cœur
mon affirmation : je m'ouvre à la vie 



mardi, mars 12, 2019

Jour 16 : aujourd'hui, je vais vers l'harmonie

Il existe une expression très utilisée ici dans le pays basque : "on ne va pas batailler !"
Je l'aime bien car nous sommes très souvent en "bataille" avec les autres mais le plus souvent avec nous même.
Nous bataillons intérieurement pour résister à une situation, pour comprendre nos relations, pour imposer notre point de vue, pour empêcher le changement.
Et si nous arrêtions de batailler?
Je vous encourage à suivre le programme de méditation de Deepak Chopra sur "se libérer du poids de la vie", c'est gratuit et en ligne, pendant 21 jours.
https://deepakchoprameditation.fr/



lundi, mars 11, 2019

Jour 15 : aujourd'hui, je suis plein(e) d'audace


Nous rentrons dans la phase "action" du changement. Pour amorcer ce mouvement, nous avons besoin d'audace. Rappelons nous l'allégorie de la grotte, il nous faut beaucoup d'audace pour sortir de la caverne.
Dans sa définition la plus simple, l'audace signifie être animé par un désir perpétuel d'entreprendre des actions difficiles avec beaucoup de courage.
Nous sommes bien conscients que ce n'est pas facile mais toute tâche difficile peut se scinder en plusieurs éléments faciles. Nous pouvons nous rassurer en organisant un filet de sécurité, rassurant pour nous et notre environnement.
Que nous ayons envie de changer notre quotidien, nos habitudes, nos pensées, nos schémas intérieurs, notre vie, nous avons besoin de courage et d'audace.
Comment pouvons nous faire ? comment pouvons nous commencer ? 
  1. j'identifie le premier pas, un pas concret et authentique
  2. je prends soin de mes peurs, je les câline
  3. je vis au jour le jour, une journée à la fois 
  4. j'identifie les premiers avantages, ils vont émerger, rassurez vous !
  5. je lâche prise sur toutes les pensées qui peuvent me ramener en arrière 
mon affirmation : je fais face, facilement et avec succès


dimanche, mars 10, 2019

Jour 14 : j'adopte une attitude de meilleur(e) ami(e)

Le changement fait peur. Notre enfant intérieur n'ose pas car il ne sent  pas à la hauteur. Il va se retrancher vers la colère, le refus, la peur, la résistance et parfois même la malveillance pour éviter de sauter le pas.
Sauter le  pas peut sembler devenir "sauter dans le vide". Alors, nous pouvons d'ores et déjà adopter une attitude envers nous, bienveillante et indulgente.
Imaginez que votre meilleur(e) ami(e) se penche sur vous et vous susurre de mots gentils et encourageant.
Imaginez qu'il ou elle vous donne le droit à l'erreur,
Imaginez qu'il ou elle vous donne des autorisations de faire ou d'être …
Soyez votre meilleur(e) ami(e) pour vous même.

samedi, mars 09, 2019

Jour 13 : aujourd'hui, j'adopte une attitude ouverte et souriante



Que nous soyons de mauvaise humeur,  que nous soyons inquiets, que nous soyons fatigués, pouvons nous aujourd'hui, adopter une attitude ouverte et souriante ?

Pour quoi faire ?
  • pour notre sourire intérieur surtout 
  • pour le bonheur de passer d'un état enfermé à un état connecté, toujours
  • pour les autres, aussi
  • pour notre santé, enfin 
Comment faire ?
  • en voyant l'extraordinaire dans l'ordinaire 
  • en vous amusant de rien
  • en écoutant
  • en regardant
  • en adoucissant sa journée
  • en amenant les commissures des lèvres vers le haut !!
Je vous souhaite une très belle journée 

vendredi, mars 08, 2019

Jour 12 : aujourd'hui, je passe de l'inertie à l'action

Dernier jour sur les empêcheurs. Semaine prochaine, nous explorerons ensemble les qualités et ressources pour nous accompagner dans le changement.
Nous avons l'impression que la vie va durer éternellement. Nous avons parfois des éclairs de conscience d'une éventuelle finitude. Mais très vite, nous reprenons notre vie avec ses tâches à accomplir, ses activités multiples, ses courses sans fin. Même si nous nous agitons, nous sommes dans une forme d'inertie au changement. Nous savons que des habitudes, des relations, des scénarios, des croyances provoquent du stress en nous mais nous ne faisons rien, car trop occupés à poursuivre les diktats de notre égo.
J'avoue que le tableau semble pessimiste mais il est pour certains réel.
Et puis, un accident de la vie, une maladie, une rencontre amoureuse,  un travail sur soi.. et nous voilà ouvert sur le changement. Nous passons, enfin, à l'action.
Pour nous aider à passer à l'action, nous pouvons :
  1. nous visualiser en train d'agir (le cerveau ne va pas faire la différence entre l'action réelle et imaginaire)
  2. nous proposer de faire un premier pas (choisir le premier pas le plus facile et positif)
  3. nous envelopper d'encouragement et d'indulgence
  4. nous féliciter et congratuler notre enfant intérieur 
Mon affirmation : j'avance dans ma vie avec confiance


jeudi, mars 07, 2019

Jour 11 : aujourd'hui, je passe de l'approbation à l'autonomie


Nous sommes en recherche perpétuelle d'approbation et cette quête peut poser une sérieuse difficulté à notre capacité de changement.
Depuis tout petit, nous regardons notre entourage, à l'affut d'un consentement ou d'une interdiction, à la recherche d'une validation de notre être.
C'est normal, nous sommes petits, donc plus fragiles et dépendants. Mais maintenant nous sommes grands et nous cherchons encore cette validation. Le regard de l'autre est très important pour une majorité des gens et peut très vite nous pourrir la vie.
Alors, pour contrecarrer cette difficulté, nous pouvons développer notre autonomie. En quoi son avis impacte ma décision ? tout simplement parce que je le laisse m'atteindre, parce que je suis indécis et j'ai besoin d'être certain.
Alors pour plus d'autonomie, je vous propose les questions suivantes :
question n° 1 : est ce que cela le ou la regarde ?
question n°2 : est ce qu'il ou elle a une compétence particulière pouvant influer la décision ?
question n°3 : est ce que cette personne vit ma vie ? et assumera le choix fait ?
Si vous avez juste un NON, vous pouvez oublier et revenir à l'écoute de votre cœur.

Mon affirmation : je fais confiance à la sagesse de mon cœur et à mon bon sens

mercredi, mars 06, 2019

Jour 10 : aujourd'hui, je passe de la peur à la confiance



Nous l'avions déjà abordé lors du programme sur les émotions. La peur est une sacrée empêcheuse au changement.
Peur de quitter ce que j'ai, peur de perdre, peur d'avoir peur, peur de ne pas y arriver, peur d'échouer, peur de me tromper, peur d'être la risée, peur d'être rejeté, d'être abandonné, peur de mourir, peur de vieillir, peur de perdre la santé, peur de la violence, peur de l'inconnu, peur de l'autre, bref peur du changement.
La peur est une émotion, une réponse physiologique à un danger et pour calmer et apaiser ma peur, je dois absolument me rassurer.
Je vous propose d'activer la confiance pour les raisons suivantes :
raison n°1 : la vie œuvre pour vous et non contre vous
raison n°2 : vous avez une puissance en vous (souvent méconnue) qui gagne à être connue
raison n°3 : tous ce que vous vivez est pour votre évolution
raison n°4 : remémorez vous les effets positifs des prises de risque dans votre vie

Mon affirmation : tout va bien !

mardi, mars 05, 2019

Jour 9 : aujourd'hui, j'empêche l'égo de prendre toute la place


L'égo prend beaucoup de place. C'est lorsque nous commençons à l'identifier que nous réalisons à quel point, il nous pollue la vie.
Rappelons nous, il est la représentation et la conscience que l'on a de soi même. Il a été très utile pendant notre enfance car il nous a permis de construire notre personnalité et de nous adapter. 
Mais il nous empêche d'être ici et maintenant, il nous amène dans notre passé et nos identifications et dans le futur avec une quête permanente de satisfaction.
Ce mécanisme de survie devient avec l'âge, une carapace bien trop étriquée.
Il est duel, arrogant, omniprésent, insatisfait. 
Alors comment l'apaiser ?

Règle n°1 : il convient de bien l'identifier (c'est assez facile car dès que nous sommes "drivés" par lui, nous souffrons, il nous amène aussi souvent dans un schéma duel "c'est bien, c'est pas bien")
règle n°2 : il est important de ne pas adhérer au mental qui, associé à l'égo, nous empêche le changement
règle n°3 : il est intéressant de l'occuper. La construction du projet, les réflexions autour du changement, les bénéfices potentiels et positifs, une visualisation joyeuse et créatrice….bref  toutes les stratégies pour occuper l'égo et le mental sur les aspects positifs du changement.
règle n° 4 : si je suis prise au piège par une pensée angoissante ou défaitiste de mon égo, je me demande automatiquement "est ce vrai ?"
règle n° 5 : je pose des intentions sur l'avenir mais je vis chaque étape,  dans l'instant présent
règle n° 6 : j'active activement ma confiance

Mon affirmation : je me connecte à ce qui est vaste en moi 

lundi, mars 04, 2019

Jour 8 : aujourd'hui, je fais face aux empêcheurs



J'entends souvent cette phrase, lors de mes accompagnements, "c'est compliqué !" "c'est pas facile !". Il n'est pas forcément facile de changer et nous devons surtout faire face à des empêcheurs qui sont parfois à l'extérieur de nous et souvent en nous.
Les empêcheurs sont des forces visibles, ou non, qui nous encouragent à garder les mêmes habitudes, les mêmes scénarios, les mêmes relations car comme dit le dicton (qui ne dit rien en fait) "on sait ce que l'on perd mais pas ce que l'on gagne!". Normal, puisque nous n'avons pas encore amorcé le changement.
Nous allons aborder cette semaine,  certains de ces empêcheurs. 
Et pour finir, il est vrai que "tout ce à quoi je fais face s'efface, tout ce à quoi je résiste persiste". Par conséquent, faisons face!
Nous allons débuter la semaine avec une attitude intérieure de non résistance, de grande vigilance et d'ouverture.
Et demain, nous aborderons notre pire empêcheur : l'EGO 

Mon affirmation  du jour : "je m'ouvre au changement"


samedi, mars 02, 2019

Jour 6 : je me connecte à la sagesse de la nature


Je vous propose aujourd'hui, jour de pause, de vous connecter à la nature. La nature ne se demande pas si elle est prête, ni si elle a envie de changer, elle est en perpétuel changement.
Prenons le temps de nous connecter à son impermanence, prendre conscience que "tout est instable, rien n'est constant" (Mujo en Japonnais).
Observez pendant un temps une fleur ou un arbre et percevez sa vie, ses vibrations, ses légers mouvements, son ampleur, son rayonnement .. ne la ou le regardez pas comme une forme mais plus comme une présence.

Dans l'instant, je m'étends,
je prends le temps du rien, 
le rien précieux et tellement plein, 
dans l'instant, je suis là,
présente à chaque pas,
vivante à chaque mouvement,
je suis dans le vent.


vendredi, mars 01, 2019

Jour 5 : aujourd'hui j'ai l'honnêteté de savoir que le moment est juste



Bien, nous avons déterminé nos axes de changement, nous avons pris conscience que nous avons tout en nous pour le faire et que nous en avons envie car nous allons gagner quelque chose de grand et bon pour nous.

Maintenant, nous demander si nous sommes prêts. Prenons l'exemple de la cigarette. Une personne a vraiment envie d'arrêter, elle seule peut le décider mais elle vit des moments très tendus et n'est pas donc pas dans la meilleure des configurations pour lâcher. Son stress peut être décuplé et elle peut se sentir encore plus mal.

Il y a un moment "juste" pour changer, lorsque nous sommes au bout du processus, lorsque nos années de défaillance, d'accumulation ou de mauvais traitement commencent à nous peser. Et ceci est vrai pour un travail, un corps, un pays, un groupe, une relation, une vie …. le changement devient nécessaire, il devient une évidence et nous ne pouvons plus faire marche arrière.
Il arrive à un moment où nous sentons que nous devons faire notre part. Mais parfois, nous avons le sentiment que cela ne servira à rien, alors nous ne faisons rien.
Nous ne pouvons pas tout changer mais le changement en nous aura un impact bien plus grand que ce que nous pensons.
Rappelons nous la jolie histoire du colibri :

La légende du colibri tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi, son fondateur :
Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "
Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part.
Le mouvement du Colibris

Pour être disponible

  S'installer à un bureau ou sur un fauteuil confortable. Aller chercher en soi toute la confiance, le calme aussi et l'harmonie pou...