Jour 52 : Portes ouvertes : Anne Bénédicte Licot, une si belle rencontre!


Bonjour à toutes et à tous,
je suis heureuse d'ouvrir les portes de mon blog à Anne Bénédicte Licot, formatrice et certifiée en énnéagramme. J'ai rencontré Anne Bénédicte dans une formation de communication non violente avec Thomas d'Ansembourg et nous nous sommes jamais perdues de vue.
Nous avons décidé pendant le confinement de travailler ensemble et nous allons vous proposer un stage fin septembre à Bayonne, mais je vais vous en dire un peu plus très rapidement sur ce blog.
Pour le moment, je laisse la parole à Anne Bénédicte....




Et vous ? Quel est le verbe de votre Vie ?

Merci à Caroline de m’offrir cette page, cet espace, cette liberté !
La Vie est remplie de magnifiques cadeaux !

Il y a de nombreuses années, lorsque je me présentais, je disais :
« Bonjour. Je m’appelle Anne-Bénédicte Licot. Je suis expert-comptable ».
Et là, à chaque fois, je sentais que ce métier ne me correspondait pas. C’est comme si je parlais du métier de quelqu’un d’autre…avec un certain malaise.
Alors je faisais une pirouette : je disais que j’étais dresseuse dans un cirque. L’humour est un bon allié lorsque nous ne savons pas à quoi nous raccrocher.

Maintenant, lorsque je me présente, je dis « Bonjour (oui….car en changeant de métier, je n’ai pas perdu ma politesse ;-). Je suis conseillère en orientation scolaire et professionnelle et je donne des formations afin d’outiller et d’accompagner des jeunes, des adultes afin qu’ils se découvrent et puissent faire des choix ancrés.
Et là, même simplement en écrivant ces mots, je sens que je vis ! Que je suis à ma place ! Que je suis fière d’exercer ce métier. Je ne décompte pas les années jusqu’à ma retraite car je sais que ce métier, je l’exercerai encore, même si mes mains trembleront et que l’âge aura laissé des traces.

J’étais donc expert-comptable. Puis petit à petit, je me suis rendu compte à quel point l’Humain me manquait dans mon métier. Je me souviens lorsque j’ai démissionné avoir dit à mon boss : « j’ai besoin de remplacer ces papiers par des personnes ». J’ai alors accompagné, dans une grosse structure, des porteurs de projets qui voulaient créer leur entreprise. Des rencontres. Des projets. Mon chemin débutait. Ensuite, je me suis certifiée en Ennéagramme, en MBTI, en orientations scolaire et professionnelle. Pour devenir ensuite DRH puis pour me consacrer exclusivement à l’accompagnement et aux formations. Depuis que j’ai 21 ans, je suis aussi formatrice mais le sujet de mes formations est passé des chiffres à la découverte de soi.
Une réorientation, c’est un chemin vers soi. Se découvrir est le premier pas. Activer son observateur intérieur. Ensuite, identifier l’environnement professionnel dont on a besoin. C’est faire coïncider son projet de vie avec sa personnalité, ses motivations, ses besoins et ses valeurs profondes.

Raphaëlle Giordano a dit :« Je rêve que chacun puisse prendre la mesure de ses talents et la responsabilité de son bonheur.
Car il n’existe rien de plus important que de vivre une vie à la hauteur de ses rêves d’enfants… »

Bonjour. Je m’appelle Anne-Bénédicte et le verbe de ma vie est « embellir ». C’est accompagner les personnes afin qu’elles fassent des choix justes qui embellissent leur vie.

Et vous ? Quel est le verbe de votre Vie ?

2 commentaires:

  1. Quel beau parcours ! Au plaisir que nos chemins se croisent😊
    Stéphanie Guiberteau
    THERAPEUTE DU CORPS & DE L'IMAGE DE SOI 🧡

    RépondreSupprimer
  2. Une si belle personne avec de si beaux projets. Lui faire confiance c’est se donner une merveilleuse chance.

    RépondreSupprimer