mercredi, septembre 30, 2020

Aujourd'hui, je me connecte à mes ressources

 Etre conscient de ce qui me ressource est une première étape. Que ce soit une marche dans la forêt, un tricot, un sport, un partage entre ami(e)s, une belle méditation, un jeu.... peu importe. Le plus important est de savoir ce qui me fait du bien et l'autre d'aller piocher dans cette liste lorsque je suis un peu mal.



En sophrologie, nous expirons nos tensions et nos contrariétés et nous inspirons le bon, le beau, le bien être. 

La seconde étape est dé réfléchir sur mes ressources. Qu'est ce que j'ai en moi, naturellement, qui s'active et se déclenche lorsque je suis au plus mal ? Quelles sont mes forces, mes qualités instinctives ? mes capacités naturelles ? Qu'est ce que j'ai en moi qui va me permettre de traverser cette situation ? 

Je vous donne des exemples :

  • capacité de de rebondir
  • s'organiser et approcher le problème par étape
  • voir le bon côté des choses
  • capacité d'analyse
  • force de vie et de résilience
  • confiance en soi
  • estime de soi 
  • capable de gérer son stress
  • capable de réguler ses émotions
  • intelligence de situation
  • confiance en la vie 
  • ....
Sachez que ce que vous allez trouver n'est qu'un dixième de vos ressources, nous avons tellement plus conscience de nos failles et de nos défauts que nous nous sous estimons, le plus souvent. 
A partir d'aujourd'hui, sur le chemin de votre vie, vous pouvez vous appuyer sur vos ressources, ce sont vos alliés. 
Belle journée 


dimanche, septembre 27, 2020

Aujourd'hui, je m'écoute, je m'accueille

Et si aujourd'hui, dimanche, nous prenions le temps de nous écouter et d'accueillir ce qui se vit en nous. 
Et si aujourd'hui, nous nous accordions des moments de silence et de retrait pour entendre et observer.
Cela parait si facile et c'est pourtant pas du tout évident, pour certains ou certaines. Nous ne sommes pas égaux quand il s'agit d'investir notre monde intérieur : "je me réfugie avec délice" ou "je redoute ces moments de rien qui m'obligent à me retrouver avec moi, seulement moi".
Mais dans la grande histoire de notre incarnation, écouter est une manière, selon moi, de prendre de la hauteur. Je vais dans les profondeurs pour m'élever. Cela parait paradoxale, et pourtant...
Je repense souvent aux paroles de Sylvie Ouellet, nous sommes ici pour apprendre l'acceptation et le détachement mais comment peut on accepter sans prendre du recul sur une situation et lui donner du sens? comment peut on se détacher sans connaître, aimer et se sentir en sécurité dans notre intériorité ?
Ce soir, Sylvie Ouellet propose une web conférence sur la question "qu'est ce que nous sommes venus faire sur terre ?", je vous invite à suivre cette conférence. 

Voilà l'appel de cette conférence en ligne "Savez-vous ce que vous êtes venus faire sur Terre?". Soyez des nôtres ce dimanche 27 septembre à 14 heures (Québec) ou 20 heures (Europe).


mardi, septembre 22, 2020

Aujourd'hui, je m'amuse à changer ma perception



 Nous aimons les raccourcis, nous plongeons dans des pensées qui nous rassurent même si nous savons qu'elles ne correspondent pas vraiment à la réalité, nous filtrons allègrement les informations pour ne retenir que celles qui nous intéressent ou nous retenons que celles qui donnent le sens que nous pouvons accepter, nous mémorisons ce que nous avons envie de mémoriser ...bref le panel est large, notre mental nous joue des tours. D'ailleurs, ces mécanismes de pensée qui dévient notre perception et nos jugements ont un nom : "les biais cognitifs". Ils sont inconscients et peuvent nous aider à trier les informations, à agir rapidement ou à mettre du sens. A lire Les 20 redoutables biais cognitifs

Mais alors comment reprendre la main, prendre conscience que notre pensée nous joue des tours, modifier nos perceptions et ainsi élargir notre conscience :

  1. Etre là, présent ici et maintenant 
  2. Etre disponible et observer nos pensées et nos paroles (tout en vivant ce que nous avons à vivre)
  3. faire une pause afin de s'interroger sur les résultats de nos observations (le soir, faire un point sur les moments forts de nos réactions, paroles ou pensées de la journée)
  4. Respirer tranquillement et accepter que ma façon de voir est erronée ou incomplète, sans me juger 
  5. Revenir à la réalité et appréhender d'autres facettes du problème
Ainsi nous malmenons nos croyances, nous ouvrons nos perceptions et nous nous confrontons à la réalité sans faux semblants ou raccourcis. 
N'est ce pas là un comportement Adulte ? En Analyse transactionnelle, l'Adulte se confronte à la réalité, est responsable (capable de donner une réponse) et a le choix de sa destinée. 
Alors ouvrons les yeux et les oreilles et méfions nous de notre "mental menteur".
Belle journée 

jeudi, septembre 17, 2020

Aujourd'hui, je me connecte à mon âme (ma technique)



 Face aux difficultés, face aux contraintes, face au covid, face aux changements et autres désagréments, je reste connectée à mon âme.

Alors pour ce faire, je m'installe confortablement dans un endroit calme et rassurant.

Je laisse le silence m'envahir, le mental se calmer, la respiration se poser, le corps se détendre,

il me faut parfois beaucoup de temps car le mental m'amène ailleurs, mais je reste déterminée et je reviens, un millième de fois si il le faut.

A un moment, je sens que je suis plus centrée, plus calme,

alors j'inspire profondément et j'expire encore plus profondément.

Je rajoute à cet expire une intention " je libère les contraintes, les complications, les tensions, les peurs et colères, la tristesse et la déception, les frustrations…., je les renvoie à la terre, terre mère qui va tout transformer, et ainsi je vais pouvoir m'abandonner" . Je me laisse le temps de bien tout vider. Alors naturellement, je n'ai pas résolu mes problèmes mais je les ai doucement mis à distance.

Je reviens à une respiration naturelle et je place ma main sous la gorge, au dessus de mon cœur. J'écoute mon âme. Au début, je ne vais peut être rien percevoir ou juste des sensations sous ma main mais au fur et à mesure, avec un rendez vous quotidien, je vais entendre mon être profond, mon SOI, mon âme, peu importe le nom que vous lui donnez.

En lien, je peux poser mes questions, mes doutes et mes interrogations, je peux faire des choix, et c'est magique. Un peu d'entraînement, beaucoup de détermination et énormément d'amour pour la personne que vous êtes.

Belle journée 


mercredi, septembre 16, 2020

Aujourd'hui, je me connecte à mon âme




 Bonjour à toutes et tous , 

je pense qu'il est urgent de nous reconnecter à notre essence, à notre âme.  

Je sais que je suis connecté à mon âme si :

  • je suis en bonne santé 
  • j'ai de l'énergie 
  • mes émotions sont fluides
  • je me sens centré et dans le moment présent 
  • mes relations sont fluides
  • je ressens un bonheur intérieur 
c'est votre cas ? 
Voici une petite capsule de Arnaud Riou "comment se connecter à son âme ?" Arnaud Riou

vendredi, septembre 11, 2020

Aujourd'hui, je souris à toutes les femmes

Je vous partage ce petit texte reçu par une personne. Je suis très admirative des femmes. 

Alors célébrons toutes les femmes aujourd'hui, sourions nous et rassurons nous.

Et vous les hommes, ne vous inquiétez pas, nous vous aimons aussi !! 

et je vous donne lien pour écouter la magnifique chanson de Julien Clerc a cliquer



Un petit garçon demanda à sa mère :

- Pourquoi pleures-tu ?
- Parce que je suis une femme, lui répondit-elle.
- Je ne comprends pas, dit-il.
Sa mère le prit dans ses bras et lui dit :
- Et jamais tu ne comprendras.
Plus tard le petit garçon demanda à son père :
- Pourquoi maman pleure-t-elle ? Je ne comprends pas !
- Toutes les femmes pleurent sans raison, fut tout ce que son père put lui dire.
Devenu adulte, il demanda à Dieu :
- Seigneur, pourquoi les femmes pleurent-elles aussi facilement ?
Et Dieu répondit :
- Quand j'ai fait la femme, elle devait être spéciale.
J'ai fait ses épaules assez fortes pour porter le poids du monde ;
et assez douces pour être confortables.
Je lui ai donné la force de donner la vie,
et celle d'accepter le rejet qui vient souvent de ses enfants.
« Je lui ai donné la force pour lui permettre de continuer quand tout le monde abandonne,
et celle de prendre soin de sa famille en dépit de la maladie et de la fatigue.
Je lui ai donne la sensibilité pour aimer ses enfants d'un amour inconditionnel,
même quand ces derniers l'ont blessée durement.
« Je lui ai donné la force de supporter son mari dans ses défauts
et de demeurer à ses côtés sans faiblir.
Et finalement je lui ai donné des larmes à verser quand elle en ressent le besoin.
« Tu vois mon fils, la beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte,
ni dans son visage, ou dans la façon de se coiffer les cheveux.
La beauté d'une femme réside dans ses yeux.
car c'est la porte d'entrée de son cœur - le lieu où réside l'amour.
Et c'est souvent par ses larmes que tu vois passer son cœur.
« Toutes les femmes sont belles,
et nous devons les encourager à s'aimer telles qu'elles sont
et à avoir une juste estime d'elles-mêmes. »

lundi, septembre 07, 2020

Aujourd'hui, j'ouvre le champ de ma conscience



 Je lisais un article dans INEXPLORE (numéro 47) sur ces moments où nous prenons conscience en un flash ou nous avons une clarté sur une situation nouvelle et fulgurante, une forme d'illumination, d'"eurêka que nous pouvons nommer Insight (une expérience puissante qui élargit notre compréhension du monde et de nous même, une prise de conscience soudaine). J'adore ce type d'article, il me met en joie car nous y avons toutes et tous accès.

Pour cela, pour favoriser le déclic, l'étincelle, la trouvaille, l'inspiration, il est important selon moi :

  • de sortir de sa conscience ordinaire ou de sa focalisation sur un problème (selon l'adage, la partie qui pose problème ne peut pas le résoudre). A chacun de trouver son ou ses moyens pour passer dans une conscience plus large (activité sportive, musique, marche, méditation…)
  • de se mettre à l'écoute de notre inconscient (écrire nos rêves, écriture inspirée, messages du corps..)
  • de se préserver des moments de silence, de contemplation, d'errance mentale.
  • de se relaxer totalement 
bref de sortir du mental et d'ouvrir les champs de conscience !
belle journée à vous 


vendredi, septembre 04, 2020

Et si je profitais de chaque instant ?

 


Nous avons, dans notre journée, des moments de "rien", des temps vides. Nous sautons alors sur notre portable, nous allumons la Télé, nous ouvrons notre ordinateur, tout sauf l'ennui, le vide, le rien.

Je vous propose de profiter de ces moments pour respirer. Une respiration consciente, une respiration en comptant, peu importe, vous respirez car la respiration est notre baromètre intérieur et nous pouvons, grâce à elle, libérer notre émotionnel. Exercice de cohérence cardiaque

Mais si "respirer" vous met dans l'inconfort, je vous propose de vous étirer, vers le haut, vers le bas, les bras, les jambes, peu important mais l'étirement relâche les tensions et encourage le bien être dans le corps Etirements et énergie

Mais si vous ne trouvez pas d'intérêt aux étirements, je vous propose d'observer. Ecouter les sons, accueillir les sensations dans votre corps, suivre sa respiration, observer les battements de votre cœur, peu importe, mais l'observation permet la prise de recul Méditation de pleine conscience

Mais attention, une fois que vous avez votre truc à vous pour profiter de ces instants, vous pouvez lâcher les vidéos et juste vous offrir ce cadeau d'une reconnexion avec votre être et ensuite retourner à vos activités.


Pour être disponible

  S'installer à un bureau ou sur un fauteuil confortable. Aller chercher en soi toute la confiance, le calme aussi et l'harmonie pou...