dimanche, juin 30, 2019

3ème étape : je connecte corps esprit



Pour poursuivre ce programme, je vous propose un livre (Écoute ton corps de Lise Bourbeau) et  je vous livre un petit texte qui montre le lien entre le corps et l'esprit. Ce lien est essentiel et en même temps une très bonne nouvelle. Souvent, nous sommes coincés dans notre esprit, nous tournons en rond, nous éprouvons de la souffrance. Une reconnexion au corps apaise, elle ne va pas tout résoudre bien entendu mais elle soulage.


• Si tu n'écoutes pas ton insatisfaction elle te parle avec le mal de tête
• Si tu n'écoutes pas ta colère elle te parle avec la gastrite
• Si tu n'écoutes pas ta peur elle te parle avec la constipation
• Si tu n'écoutes pas ton envie de dire "non" elle te parle avec des troubles de l'estomac
• Si tu n'écoutes pas ta passion elle te parle avec une infection
• Si vous n'écoutez pas votre créativité et votre talent ils vous parlent avec l'augmentation de poids
• Si tu n'écoutes pas ton  affectivité elle te parle avec la dermatite
à expérimenter toute la semaine. 



jeudi, juin 27, 2019

2ème étape : je sollicite mon corps en douceur

Je  vous propose une petite liste pour revenir au corps et l'habiter. Il fait chaud et beau, profitez en :

- marcher pieds nus sur la terre, le sable, le gazon….
- étirer notre corps plusieurs fois par jour
- accentuer l'empreinte de nos pieds sur la terre en se disant "je suis ancrée dans la terre mère"
- manger des légumes, des fruits…
- se masser avec une huile parfumée ou se faire masser (c'est encore mieux!)
- faire l'amour, se câliner, se caresser
- marcher dans la nature, se sentir connecté aux arbres, aux fleurs, aux odeurs de la flore
- ritualiser nos exercices de respiration (chaque matin, préparez vous un protocole de respirations conscientes et vous verrez, nous sommes obligés de quitter le mental pour revenir au corps)
- courir, danser, nager, marcher…
- méditer en écoutant ses sensations, ses perceptions, ses ressentis …
- être conscient de sa posture lorsque nous sommes debout, assis, allongé…
- respirer dans notre corps, dans chacune des parties
- cueillir toutes les occasions pour rire et sourire

vous avez peut être d'autres idées …..
belle journée




lundi, juin 24, 2019

1ère étape : je regarde mon corps de l'intérieur


Je vous propose de débuter cette semaine sur le corps (peut être que cette semaine durera un peu plus longtemps, vu l'importance du sujet) par l'exploration de notre corps de l'intérieur.
Dans une posture allongée ou assise, nous allons tenter de sentir ce qui se passe dans nos pieds, nos jambes, notre bassin, notre ventre, notre dos, notre thorax, notre tête, bref remonter jusqu'au sommet de notre crâne.
L'écoute est attentive et bienveillante, elle ne nous parle pas de ce que nous pensons de notre corps, de ce que nous aimons ou pas dans notre corps mais plutôt des stimulis, des sensations, des ressentis, des perceptions et nous nous interrogeons sur les façons que notre corps emprunte pour manifester sa présence.
Nous pouvons nous poser les questions suivantes :
  • Comment je me sens ce matin ? je passe mon corps en revue et je note les zones tendues, douloureuses, sereines, froides, chaudes …
  • Ai je envie de bouger, de m'étirer, de rester un peu plus dans le lit ? j'écoute les réponses dans mon corps (même si ma tête me dit "lève toi, il est temps !! Dépêche toi !...)
  • Ai je envie de manger, de boire, de marcher, de faire du yoga ou au contraire prendre une douche ? je privilégie mes envies tout en gardant les essentiels, les incontournables et je vais dans le sens de mon corps, en diminuant les contraintes, les réflexes, les habitudes.
Et je pose ce type de question tout au long de la journée, je reste en contact avec mon corps, il me parle, je l'écoute et je laisse mon mental "menteur" en arrière plan.
Belle journée 

dimanche, juin 23, 2019

Prochaine intention "j'habite mon corps !"

Bonjour à toutes et tous, je vous propose une nouvelle intention car il y a toujours quelque chose à travailler ou à retravailler.
Nous sommes en été, alors le corps se dénude, se déploie, se baigne, se réchauffe, se bouge, se montre…. mais suis je consciente de mon corps ? est ce que j'habite mon corps ? est ce que je capte les ressentis, les perceptions, les messages ?
Je vous retrouve à partir de demain pour cette intention "j'habite mon corps"
belle journée


lundi, juin 17, 2019

Partie 4 : je fais du mieux que je peux

En écrivant ces lignes, je reviens du séminaire des 4 jours avec la merveilleuse Catherine Henry Plessier (Son site, à découvrir ).
Nous avons pu, dans un espace totalement sécurisé, mettre à nu notre égo, nos mécanismes de défense, nos peurs, notre exigence par rapport à nous même, pour nous en sortir et nous protéger dans notre cadre de référence.
Ainsi, nous pouvions faire émerger ce que nomme Catherine le "je suis", pleinement épanoui et authentique. Et bien entendu, nous sortons ainsi de nos contraintes, nos envies de perfection, des "il faut" et "je dois",  de notre égo tyran, de notre "mental menteur*".
Alors, OUI, je fais du mieux que je peux car j'ai tout en moi pour être tout simplement moi même, moi m'aime *!!
Catherine, merci du fond de mon cœur !

* expressions utilisées par Catherine Henry Plessier lors de la formation

mercredi, juin 12, 2019

Partie 3 : je realise que l'autre ne pense pas comme moi et c'est tant mieux !


Nous avons nos propres schémas de pensées, nos façons de percevoir l'autre, de comprendre le monde qui nous entoure, d'y mettre du sens, d'interpréter les situations, les évènements et l'autre a aussi son propre schéma de pensées, de percevoir, d'interpréter….. mais nous avons l'impression que nous le comprenons ou que la personne comprend qui nous sommes. Alors nous supposons des choses, nous avons des certitudes sur la suite du film.
Le 3ème accord toltèque nous invite à arrêter les suppositions ainsi nous stoppons les illusions, les scénarios factices, les questionnements inutiles.
Alors mettons ensemble en pratique cet accord et arrêtons d'imaginer que l'autre pense comme nous mais plutôt laissons nous surprendre par l'originalité de ce qui se déroule devant nous.
Voici une citation de l'auteur :

 « Voilà donc quel est le troisième accord toltèque : ne faites aucune supposition. Formulé ainsi, cela semble facile, mais je suis conscient combien c’est difficile à mettre en œuvre. La difficulté provient de ce qu’on fait généralement l’inverse. On a tous des habitudes dont on n’est même pas conscient. Les amener à la conscience et comprendre l’importance de cet accord est donc le premier pas à franchir.
Mais la compréhension n’est pas suffisante. Une information ou une idée ne sont que des graines dans notre esprit. Ce qui va vraiment faire la différence, c’est l’action. Le fait de mettre une chose en pratique, jour après jour, renforce votre volonté, nourrit la graine et établit des fondements solides pour que se développe une nouvelle habitude. »


dimanche, juin 09, 2019

Partie 2 : je me simplifie la vie en arrêtant de prendre tout personnellement


Mais pourquoi a t-elle dit cela ? est ce qu'elle parle de moi ? qu'est ce qu'il veut dire ? ….

Combien de fois, nous "tricotons" dans notre tête en prenant pour nous tout ce qui se passe.
Cette habitude nous vient de l'enfance, nous prenions pour nous ce qui se déroulait autour de nous, de bon comme de mauvais et nous ne pouvions pas faire autrement. Ainsi nous transportons avec nous cette horrible culpabilité, cette inutile peur de mal faire, cette vieille obligation de devoir m'occuper de tout…
Chacun nous avons nos bonnes raisons de ramener à nous ce qui se passe autour de nous, peut être cela nous donne t'il de l'importance ?

Alors revenons à nous et STOP aux pensées qui nous amènent à en faire une affaire personnelle et nous poser les bonnes questions "est ce que ce problème me concerne ?" "Est ce que cette situation exige que je fasse quelque chose ?", "est ce que l'on parle de moi ou c'est l'autre qui parle de lui ?",  "est ce que cela m'appartient ?", "suis je capable de donner une réponse, donc responsable ?" ….
Quoi qu'il arrive, n'en faites pas une affaire personnelle !!!

mercredi, juin 05, 2019

Je calque mes pensées avec les accords, partie 1...

Je ne sais pas vous, mais j'ai remarqué que dès que je me sens mieux (car j'ai suivi le programme de la semaine dernière), dès que mon mental s'apaise et se calme, je lâche ma vigilance et patatras, je recommence à cogiter, à ruminer, à m'épuiser mais aussi (parfois) juger et m'énerver. Et du coup, mes paroles sont le reflet de mes pensées!
Donc le programme reprend (et oui je peux décider alors je décide!!) avec un exercice à appliquer ce soir et toute la journée de demain :
Etape 6 : j'ai des pensées impeccables pour pouvoir suivre un des accords toltèques "avoir une parole impeccable"
Pour avoir une parole juste, vraie, bref impeccable, mes pensées doivent l'être.
Par conséquent, je stoppe mentalement toute pensée jugeant, dévalorisante, négative, bref pas impeccable.
Un vrai STOP intérieur pour un comportement irréprochable. Et ainsi, je vais me sentir bien, sereine, en accord avec la meilleure partie de moi (celle qui est là au fond).


samedi, juin 01, 2019

La vie est belle quand nous arrêtons de nous prendre la tête avec des "conneries"!!

Arrêtons nous de nous prendre la tête ! la tête doit rester libre et autonome et ainsi :
- nous sommes dans le présent
- nous sommes plus joyeux
- nous pouvons prendre du recul
- nous dédramatisons
- nous arrêtons d'attendre le bonheur à l'extérieur 
- nous arrêtons de nous agiter 
- nous profitons des autres, des partages 
- nous sentons notre corps plus vivant
- nous prenons la responsabilité de notre vie, de notre réalité 
……
Et vous ? avez vous pu gérer votre mental pendant cette semaine ? 
si oui, continuez à le faire 
si non, reprenez le programme depuis le début 
Sans rire, je pense que c'est un travail de chaque instant mais la bonne nouvelle est que nous pouvons le faire tout en poursuivant notre vie et surtout, plus nous nous entraînons, plus c'est facile.
La nature ne tolère pas de vide et le vide que je crée en mettant de l'espace entre mes pensées va me permettre de développer des qualités d'être, des sentiments comme la gratitude, la joie et la plénitude.
Donc tout est bon !!
A très vite pour une nouvelle intention par semaine.



Aujourd'hui, je suis dans l'accueil, avec douceur

  Lorsque j'ai commencé la sophrologie, j'ai particulièrement apprécié la notion d'"accueil". Nous sommes le plus souv...