dimanche, septembre 26, 2021

Aujourd'hui, j'accepte de déplaire



C'est plutôt beau d'avoir envie de faire plaisir, d'être là pour l'autre, de pouvoir s'adapter à l'énergie ambiante comme un roseau souple et doux. 

Il est magnifique d'être là  et d'offrir à son entourage mille et une attentions. Mais parfois, nous nous perdons dans l'énergie de l'autre ou des autres, nous oublions nos besoins, nos avis, nos désirs. 

Par exemple, j'ai rencontré une femme courant à droite et à gauche pour aider ses voisins, ses amis, sa famille. Elle avait la sensation d'être utile, d'être importante, peut être. Elle n'osait pas donner son avis, de peur de vexer ou de mettre une mauvaise ambiance. Et puis un jour, elle s'est sentie très fatiguée, au bout du rouleau, ne sachant plus ce qui est important pour elle, se sentant vide et déçue de voir que toutes les personnes qu'elle avait accompagné n'étaient pas nécessairement là pour elle. Que pouvons nous lui proposer pour se retrouver ou se découvrir : 

  • La première chose est de vider son sac (en écrivant ou en parlant à quelqu'un de neutre) et d'accueillir toutes les émotions, sentiments, inconfort, rancœurs ... sans chercher à censurer ou contrôler
Ainsi, vous allez réaliser que vous vous êtes perdu(e) dans l'autre pour un tas de très bonnes raisons. Le simple fait d'accueillir ce qui se vit en nous, nous redonne la conscience de notre être. 

  • Puis l'idée est de se créer un espace... de réflexion, de repos, de recentrage, de retour vers soi. 
Nous sommes très sollicités, nous avons de plus en plus besoin de nous reconnecter à NOUS. Tout simplement, s'installer, respirer, se centrer sur son cœur (et son énergie), écouter le silence, méditer, contempler.... ainsi vous irez vers l'essentiel, pour vous. Nous pourrons identifier nos besoins dans la relation. 

  • Enfin nous pouvons faire l'expérience de dire NON quand nous pensons NON, d'émettre des avis quand nous en avons, des souhaits, des désirs, bref faire vibrer sa VOIX
Et si, en nous positionnant, nous recevons une critique ou une parole blessante, et bien, acceptons de ne pas plaire avec une confiance au fond de soi d'être une personne valable et aimable. 

Mais j'ai conscience que nous sommes envahis de toutes parts de conseils, de clés, d'avis, de résolutions, de choses à faire et ne pas faire. Alors, je vous dirai juste de vous écouter, de vous respecter et d'être là pour vous. Tout simplement sans effort et si la voix intérieure critique apparait, apaisez là et dites lui que vous faites au mieux. 

Belle semaine 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour être disponible

  S'installer à un bureau ou sur un fauteuil confortable. Aller chercher en soi toute la confiance, le calme aussi et l'harmonie pou...