Pourquoi ?


 
Parfois et de plus en plus souvent, lorsqu'une personne est confrontée à un cancer, elle se demande ce qu'elle a pu faire ou ne pas faire, ressentir ou refuser de ressentir, manger ou oublier de manger... pour trouver une explication à la pathologie. Le milieu médical souvent rejette la thèse qu'un choc émotionnel par exemple puisse provoquer le cancer.
Les scientifiques, par contre, s'interrogent de plus en plus.
Yvane Wiart, chercheuse en psychologie, a réalisé une enquête, controversée, mais passionnante. Elle s'est intéressée à ces personnes qui répriment leurs émotions, qui sont toujours d'humeur égale et ne laissent rien paraitre.
Je vous propose de lire l'article de l'Express sur le lien ci dessous.
Dans mes accompagnements, au delà de trouver une explication, au delà du POURQUOI, nous recherchons un sens à la maladie, quel sens pourrait elle donner à sa maladie ?  Mais tout le monde n'est pas prêt à faire cette démarche, parfois longue et difficile. Alors peut être peuvent ils juste se poser et respirer dans leur corps avec bienveillance et laisser le calme apparaître et ainsi favoriser la santé.
Lien vers l'article de l'express