Lorsque nous traversons ...

Lorsque nous développons notre observation et augmentons notre conscience, nous pouvons, peu à peu, délimiter l'égo, le Moi.. Nous pouvons le cerner, l'identifier. Il est présent lorsque la dévalorisation, la comparaison, la peur, le jugement, la critique notamment, sont en action. 
C'est ainsi que nous pouvons le reconnaître. Le reconnaître permet de l'identifier et de le remettre en perspective. Le remettre en perspective permet de le remettre en question. Se questionner nous libère, nous allège même si nous n'avons pas les réponses immédiatement. Cela devient un entrainement, une habitude, une merveilleuse manie : celle de ne pas croire ce que l'égo nous fait croire. 
Et ainsi, nous pouvons le remercier pour ses apports et sa protection. Il devient un collaborateur qui nous accompagne et nous suit mais il n'y a plus de fusion, de confusion. Nous l'avons identifié.

Et ainsi, nous regardons derrière, vers le Soi. Et là, nous pouvons sentir l'unité, le calme, l'énergie vitale qui circule dans le Tout. Même des moments brefs renforcent notre force de vie, notre élan créateur.
Alors, nous allons mettre tout en place dans nos conditions de vie pour traverser notre égo et accéder au Soi. La méditation, l'écoute de nos besoins, de nos ressentis, la nature, l'amour, le lien, le silence, la présence sont autant de ponts pour arriver au Soi.