Jour 18 : j'arrête de résister, j'accepte

Il est clair que si nous essayons de contrôler notre environnement, de comprendre les attitudes de chacun, de programmer le "que fait on ?", d'anticiper les repas et invitations, de garder une maison rangée et presque propre, de voir "ce qu'il faut absolument voir dans la région", de faire "tout ce que je n'ai pas le temps de faire", nous pouvons passer un été compliqué.
Alors que nous pouvons nous proposer de lâcher, d'accepter, d'arrêter de résister à ce qui est, car
C'EST

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire