Jour 50 : Déconfinement : plus de conscience !



Nous avons reçu un maximum de conseils, recettes, règles pour vivre au mieux notre confinement. Mais maintenant que nous sommes à 6 jours d'un dé confinement, je me demande les règles que nous pourrions édicter, sans parler des règles de l'hygiène et de la sécurité.

Règle numéro 1 : T'agiter et gesticuler, tu ne feras plus !
nous avons pu prendre notre temps, apprécier le rien faire, la lenteur. Pour certains et certaines, ce fut compliqué mais pour d'autres, ce rythme nouveau a été une révélation.
Alors, gardons en les bienfaits et accordons nous des temps de pause, de rien, de silence.

Règle numéro 2 :  Réagir sans réfléchir est un lointain souvenir !
Plus nous mettons de la conscience dans nos actes, nos pensées et surtout nos ressentis, en plaçant un petit espace temps entre le ressenti et la réaction, qui devient ainsi l'action ou la non action, plus nous sommes adultes et responsables. Nous avons su (plus ou moins), pendant le confinement, éviter les réactions incontrôlées alors tentons de continuer.




Règle numéro 3 :  Parler d'urgence sans mesurer l'importance  
Soyons clair, l'urgence est maintenant médicale. Combien de fois, avons nous vu, entendu, parlé comme si c'était une urgence "médicale" alors que l'urgence était juste une importance ? Alors, arrêtons de mettre de l'urgence partout pour avoir l'air important!

Règle numéro 4  :  Faire des choses en pensant à autre chose n'est pas bon pour la planète !
Ce confinement nous a fait réfléchir sur notre façon de consommer, de manger, de respirer, de communiquer avec les autres, de jardiner, de faire ou rien faire, de remercier, de s'informer et peut être que cette réflexion va nous amener à faire les choses différemment, pour nos jeunes, pour nos enfants, pour notre planète.

Règle numéro 5 :  Penser que tu ES parce que tu penses est réducteur
C'est le fameux "je pense donc je suis" qui a vu ses limites. Nous avons compris que beaucoup penser à quelque chose l'attire, le renforce. Tout ce sur quoi nous portons notre attention, grandit !
Nous avons privilégié le corps avec du yoga à gogo, du QI gong en Visio, de la méditation sur toutes les ondes, nous avons respiré pour chasser cet affreux virus et les pensées stressantes. Nous avons ainsi renforcé l'équilibre corps, mental, émotion !

Pour finir, nous avons amené de la conscience dans nos actes, nos journées, nos relations, nos essentiels, nos pensées alors j'aime cet adage : Soyons conscients et nous nous sentirons plus vivants !!
à demain

Aucun commentaire:

Publier un commentaire