Stimuler sa libido avec la sophrologie

Musée Rodin


Grâce à Catherine Aliotta, psychologies.com parle (enfin) de la sophrologie !
Et on parle de sophrologie pour réveiller la libido.
Vous pouvez suivre les exercices proposés et surtout continuer (ou recommencer) à faire l'amour, dixit Catherine Aliotta, "moins nous faisons l'amour, moins nous en éprouvons l'envie"

Rythme effréné, fatigue, stress… Pour lutter contre ce trio ennemi de notre désir, la sophrologie invite à évacuer la pression, réinvestir son corps et renouer avec sa sensorialité. Les exercices de Catherine Aliotta, directrice de l’Institut de Formation à la Sophrologie.

Margaux Rambert

Enrayer le stress

C’est l’une des causes principales des baisses de libido. Et pour cause : difficile d’avoir envie de l’autre lorsque l’on est tendu, angoissé, obnubilé par son travail ou les soucis de la vie quotidienne. 
La clé pour permettre au désir de s’exprimer à nouveau ? Faire le vide. Et se rendre disponible. A soi, et à l’autre.
- Commencer par chasser les tensions
Debout, les pieds bien à plat sur le sol, les épaules relâchées. Inspirez en gonflant le ventre et retenez l’air un instant. Poings fermés, haussez les épaules comme pour pomper et soufflez. Attention, ce sont les épaules qui doivent bouger et non les bras ou les avant-bras. Répétez l’exercice trois fois en prenant le temps de récupérer entre chaque mouvement. Prenez conscience du relâchement de vos trapèzes et de vos membres supérieurs. Pour varier les sensations et l’intensité de l’exercice, vous pouvez alterner des mouvements lents et rapides.

- Se recentrer
Debout, inspirez en levant le bras droit, le pouce tendu vers le ciel jusqu’à la hauteur des yeux. Poumons pleins, retenez votre respiration en ramenant doucement votre pouce vers vos yeux, en le fixant du regard. Lorsque votre vue se trouble, fermez vos yeux et touchez l’espace se trouvant entre vos sourcils avec votre pouce. Expirez en laissant votre bras revenir le long de votre corps. Répétez l’exercice trois fois et gardez les yeux fermés la troisième fois. Prenez conscience de votre capacité à vous rassembler intérieurement.


Imaginez-vous dans un lieu ou un paysage qui vous est cher, par une belle journée d’été. Les rayons du soleil effleurent votre peau, vous réchauffent progressivement et vous nourrissent de leur énergie. Accueillez les sensations positives que cela vous procure. Pour inscrire durablement cette énergie en vous, inspirez en gonflant votre ventre, retenez votre respiration et gravez cette énergie positive dans votre tête. Terminez en soufflant doucement afin de la diffuser en vous.
- Evacuer la fatigue
-> Pour ces exercices, quelques minutes à peine suffisent. Alors pourquoi ne pas s’offrir ce moment de détente tous les jours avant d’aller se coucher ?

Renouer avec sa sensorialité

Pris par la routine et notre course perpétuelle contre le temps, nous reléguons souvent les plaisirs que peuvent nous procurer nos sens à un arrière plan. Pourtant, y être plus réceptifs, c’est aussi permettre au désir d’émerger.
- Développer sa sensualité
Les yeux fermés, prenez le temps de toucher des tissus de différentes matières : une couette moelleuse, un drap doux, un foulard en soie satiné… Soyez attentifs aux odeurs, aux sensations de chaleur, à tout contact, par exemple celui de vos mains l’une sur l’autre. Faites les choses en pleine conscience. Prêtez attention à la sensation des gouttes d’eau qui ruissellent sur votre corps quand vous prenez votre douche. Ou au contact de la crème que vous appliquez sur votre corps ensuite. Vous pouvez jouer avec tout ce qui se trouve dans votre environnement.
-> Cet exercice, à réaliser seul ou à deux, peut constituer les prémisses d’un jeu érotique, où chacun créerait par exemple des frissons sur le corps de l’autre par le passage d’un tissu, d’un glaçon, du dos de la main…

Retrouver l’équilibre vie professionnelle - vie privée


- Prendre du recul
Pour beaucoup d’entre nous, il est difficile de laisser le travail… au travail, tant il occupe notre temps et notre esprit. Sauf que préoccupations de boulot et libido font rarement bon ménage.
Imaginez que vous pouvez prendre de la hauteur, vous envoler. Allez-vous asseoir sur un petit coin de lune et regardez ce qui se passe en bas. Observez-vous tout au long d’une journée. En prenant ce recul, vous vous apercevrez peut-être que vous passez à côté de certaines choses. Si vous souhaitez aller plus loin, une séance de sophrologie pourra vous aider à réfléchir à vos valeurs : quelles sont-elles ? Quelles sont vos priorités ?

-> Il est parfois nécessaire de remettre le travail à sa juste place ; et important d’établir une frontière nette entre la maison et le bureau. Et ainsi, une fois rentrés, de s’offrir des moments privilégiés pour soi, pour l’autre, pour son couple…

Renforcer son estime de soi

Quand la confiance ou l’estime de soi viennent à manquer, le désir est souvent mis à mal. Pour valoriser l’image que l’on a de soi, il faut d’abord accepter son corps, se le réapproprier, quels qu’en soient ses défauts.
- Se regarder
Debout, les jambes légèrement écartées, inspirez en croisant les mains sur la tête. Maintenez la position quelques instants, poumons pleins. Soufflez en laissant redescendre vos mains devant vous tout en projetant l’image de votre corps au passage de vos mains, comme s’il s’agissait d’un miroir. Descendez vos mains et touchez chaque partie de votre corps pour mieux en percevoir les volumes. Répétez l’exercice trois fois.

- Retrouver sa féminité…
Pour les femmes qui souffrent de frigidité, de sécheresse vaginale ou encore de douleurs lors de la pénétration, il peut être bon de travailler avec un sophrologue sur la notion d’ouverture, de détente du corps, d’accueil. On peut notamment recourir à une visualisation intéressante, celle d’un bourgeon qui va peu à peu s’épanouir au soleil et devenir une fleur.

- … ou sa virilité
Avec les hommes qui redoutent une panne, un sophrologue pourra travailler l’image de l’arbre et les inviter à se sentir solides, fermes, à retrouver leur vigueur, à sentir la montée de sève dans leur corps… Ou les préparer à une relation sexuelle en leur faisant visualiser la scène, leur érection, tout en imaginant que les choses se passent bien.
-> Autre ennemi de notre libido : la paresse sexuelle. Moins nous faisons l’amour, moins nous en éprouvons l’envie. Le désir, ça se provoque aussi…