De MOI JE à SOI LES AUTRES

Nous avons tous une tendance naturelle à ramener tout à nous. 
Elle est importante cette tendance car elle permet de nous construire et c'est en se comparant, s'évaluant par rapport aux autres que nous avons envie de progresser, d'évoluer. 
Mais comme toutes les tendances, nous pouvons arriver à faire de tous les événements extérieurs une affaire personnelle, nous regardons et jaugeons le monde et nous le ramenons à nous, à nos fragilités, nos incapacités et nous nous sentons pas à la hauteur.
Exemple : J'adore lire les magazines féminins mais le plus souvent, je suis déprimée en voyant toutes ces femmes qui arrivent à faire des choses extraordinaires, à tout concilier (famille, boulot, amour) avec un corps de rêve et une situation sociale, amicale, amoureuse, familiale totalement TOP !!.
De ce regard des autres vers moi, je préfère un regard sur moi (mon intériorité, mes ressentis, émotions autres perturbations ou mouvements internes) vers le monde, les autres.
Développer, comme le disait Guy Corneau, le "sain égoïste"  et ainsi être totalement disponible, dans l'accueil du monde qui nous entoure. et surtout, surtout ne pas en faire une affaire personnelle. Et ainsi, le Moi va se transformer en Soi.
Petit dessin explicatif (enfantin je vous l'accorde) et cette semaine, nous verrons ce que signifie "le sain égoïste"
a expérimenter