Aujourd'hui, je prends conscience de ce qui me gâche la vie

Il y a un texte de Meryl Streep qui circule sur les réseaux sociaux. Elle explique qu'à son âge,elle n'a plus envie de se gâcher la vie par les autres, par les "éteignoirs" de toute sorte.

Prendre conscience, c'est un peu comme éclairer, mais éclairer de l'intérieur de soi et non d'un regard extérieur. D'ailleurs, on peut nous parler de concepts comme le lâchez prise, l'acceptation.... si nous ne les ressentons pas à l'intérieur de nous, ils restent des concepts.
Par contre et par exemple, vivre l'acceptation est un mouvement intérieur de soulagement, de détente.
Donc éclairons de notre conscience tout ce qui nous empêche de nous sentir en vie. Cela peut être une relation, une profession, un passé non pacifié, une peur du futur....la liste peut être longue et elle est propre à chacun. Mais en fait ce que nous ruminons est l'idée que nous nous faisons des choses et les schémas de pensées qui en découlent.
Notre mental s'agite, s'inquiète, anticipe, décortique, rumine et nous empêche de vivre notre vie. Nous pouvons nous créer notre propre enfer.
Bonne nouvelle alors, car nous avons le choix d'intervenir, ou pas, sur notre mental, nous pouvons contrôler le mental et orienter nos pensées.
Comment ? en revenant à l'instant présent, en respirant consciemment et amplement et en
prenant conscience de notre corps. Nous avons plus de 60 000 pensées en une journée, donc nous pouvons choisir une autre pensée, plus positive. Nous y reviendrons plus tard.