Aujourd'hui, je relativise le regard de l'autre



Le petit exercice d’hier nous a peut être fait prendre conscience que nous avions soit trop de confiance en l’autre (possibilité de déception), trop d’attente et de besoins à satisfaire. Soit nous avons réalisé que nous avions au préalable de la méfiance envers l’autre (je fais attention car l’autre peut être un danger pour moi). Mais entre la méfiance et la totale confiance, il y a un panel de positionnement par rapport à l’autre. A nous de savoir où nous nous situons et si c’est confortable ou non.

Tournons nous maintenant vers l’importance du regard de l’autre. Critiques, jugements, comparaisons, dans un sens et dans l’autre sens sont des freins à notre estime et confiance en nous. Nous sommes unique, nous ne pouvons plaire à tout le monde, nous ne pouvons aimer et apprécier tout le monde alors élevons nous et relativisons

« Les grands esprits discutent des idées. Les esprits moyens discutent des événements. Les petits esprits discutent des gens. » 

Eleanor Roosevelt