Aujourd'hui, je lâche le "oui mais c'est inacceptable!"

Je constate souvent qu'à la suite d'un atelier sur l'acceptation, avec la ferme intention de chacun d'épouser ce qui nous arrive et ce que nous ne pouvons changer, qu'il y a toujours des zones d'inacceptable. Nous sommes d'accord que nous devons accepter mais nous ne pouvons accepter l'injustice, la torture, la maladie, la mort.....car il existe toujours une confusion entre "accepter" et "être d'accord". Nous pouvons nous révolter contre l'injustice, organiser des mouvements, combattre les inégalités, manifester contre les violences de toutes natures, mais malheureusement elles existent toujours, dans certains pays, dans certaines cultures, dans certaines familles et dans certains êtres.
Alors, il faut se résigner ? abandonner ? non juste prendre bien conscience qu'accepter est le premier pas vers une possible transformation. Accepter n'est pas se résigner mais dire juste "c'est", ensuite tout est possible et nous le verrons les prochains jours.
Alors aujourd'hui, je regarde avec lucidité et bienveillance toutes les non acceptations qui brûlent en moi et me consument.