Aujourd'hui, j'apprends à aimer mon corps

Aimer son corps dans ses imperfections est parfois impossible pour certaines ou certains. Le rejeter, l'ignorer, le maltraiter sont des signes de désamour. Parfois des corps magnifiques sont malaimés, parfois des corps en santé sont malmenés, parfois des corps courageux sont humiliés, parfois des corps malades sont rejetés.....
Il s'agit d'un long processus d'accueil des fragilités et des forces de notre corps, des beautés et des laideurs de notre apparence. Aimer, c'est écouter et accueillir. 
Ensuite, on peut donner du sens dans ses imperfections, elles parlent souvent de notre histoire, de notre lignée, de nos drames, nos douleurs, nos émotions réprimées.
Enfin, nous pouvons ensemble nous pardonner, le corps nous a peut être trahi mais nous l'avons, nous,  souvent renié.