jeudi, avril 08, 2021

Aujourd'hui, je me libère de mes émotions


 

L'émotion est la vie. 

Ressentir des émotions est totalement humain. Mais nous n'osons pas ressentir, nous nous jugeons durement lorsque nous sommes submergés par celles ci "elles vont m'anéantir !", "je vais paniquer et faire n'importe quoi!", "je vais être ridicule", "je ne vais pas gérer", "je risque d'être rejeté" ... ce qui se passe dans notre tête va dicter notre décision "je ressens et j'accueille" ou "je refoule et je cache".

Mais c'est aussi, compliqué de savoir ce que nous ressentons. L'émotion est une réaction physiologique à un évènement et le plus souvent, la phénomène en nous est violent, brutal et perturbant. Ne sachant quoi faire, nous cherchons à cacher, à gérer, à faire comme si de rien n'était. Et nous passons le plus souvent l'étape première de la reconnaissance. 

1/ Reconnaître ce qui se vit en moi : peur, colère, tristesse, énervement, panique.....? il existe 6 émotions (peur colère tristesse dégout surprise joie) mais 800 expressions de sentiments.

2/ Reconnaître ce qui je me dis dans ma tête : tout va vite, tout se bouscule mais j'observe et j'écoute en confrontant ce discours intérieur à la réalité : "et alors, si je panique, si je n'y arrive, si je fuis, est ce que cela va me résumer ?" par exemple 

3/ Reconnaître (une fois que je me sens légèrement apaisé) mon besoin derrière cette émotion, si j'ai peur, j'ai besoin d'être rassuré, si je me sens en colère, j'ai besoin de réparation ou de respect, si je me sens triste, j'ai besoin d'acceptation sur un évènement.

L'important est de ne pas ressasser son émotion mais de laisser librement la vie circuler en nous, car l'émotion est la vie. 

Je vous  propose d'écouter Thomas D'Ansembourg qui va vous décrypter, bien mieux que moi, la colère, la peur et la tristesse.

sur la colère Cliquez ici

sur la peur cliquez ici

sur la tristesse cliquez ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Aujourd'hui, je suis dans l'accueil, avec douceur

  Lorsque j'ai commencé la sophrologie, j'ai particulièrement apprécié la notion d'"accueil". Nous sommes le plus souv...