Aujourd'hui, j'abandonne le "pourquoi" !

Nous sommes souvent malheureux car nous recherchons la cause ou la finalité d'un  événement, d'une situation, maladie, séparation..
Cette question qui reste souvent sans réponse car les réponses peuvent être multiples, les causes impénétrables, nous obsède, nous taraude. 
"Pourquoi elle me quitte ?", "Pourquoi suis je malade?", comme un petit enfant nous voulons comprendre l'autre, la situation. Mais nous nous sentons impuissants car nous n'avons pas nécessairement les réponses.
Par contre, si nous remplacions le "pourquoi" par  "quel est le sens pour moi ?" de tel ou tel événement, "qu'est ce que cela signifie pour moi?".
Chercher le sens, pour nous, nous permet de reprendre le pouvoir sur les événements, nous procure donc une forme de soulagement (nous ne sommes plus des marionnettes), nous pouvons ainsi nous questionner sur les besoins derrière ce sens et agir ou non.