Jour 5 : aujourd'hui, je préfère le présent à tout autre chose

Le plus souvent, lorsque nous appréhendons les fêtes, c'est que nous avons déjà eu, par le passé, une expérience négative. Sinon, c'est Noël à la maison, sans crainte et tracas.
Par conséquent, nous imaginons un copier coller d'un Noël passé (mal passé).
Peut être que nous pourrions, à partir d'aujourd'hui, nous entraîner à vivre l'instant présent et ne pas imaginer, interpréter, comparer, dramatiser, supposer ou appréhender.
Le petit enfant que nous étions, avait un regard neuf sur le présent. Je vous propose de vivre votre présent avec ce regard d'enfant.