Aujourd'hui, j'accepte de ne pas plaire

Rappelons nous, qu'enfant nous cherchions l'approbation.
Besoin de reconnaissance, besoin d'entendre que nous sommes quelqu'un de bien, "une bonne personne", besoin de nous sentir appartenir, intégrer, exister. 
Nous étions donc en adaptation permanente et nous ressentions une vraie souffrance lorsque nous pensions être rejetés, désapprouvés .
Adulte, nous gardons parfois cette quête de reconnaissance, de validation, d'approbation car notre enfant, en nous, n'est pas apaisé, réparé, rassuré.

Mais en cherchant à plaire, je peux être contraint de changer mes couleurs (caméléon), de nier mes émotions (ne ressent pas !), de me valoriser dans le regard de l'autre, de répondre aux besoins de l'autre, de dire oui alors qu'au fond, je pense non ....et la liste peut s'allonger.
En cherchant à plaire, je m'éloigne de moi même.

Mais si nous pouvions proposer à l'adulte que nous sommes, de plutôt avancer vers notre être véritable. Plus nous nous approchons de nous, grâce à un vrai travail sur soi de découverte et d'acceptation, plus nous assumons ce que nous sommes réellement. Avec nos parts de lumière et d'ombre. Et nous comprenons que si nous recevons la désapprobation, peut être que ce sentiment parle plus de l'autre que de nous.