Jour 8 : Lâcher prise : je me détends et je respire


Je ne peux pas commencer cette semaine sans parler de la respiration et de la détente. Cela semble évident et j'entends la réflexion suivante "mais si je suis détendue, c'est que j'ai déjà lâcher prise!" le calme arrive comme un effet du détachement.
Mais nous savons toutes et tous qu'il est super difficile de lâcher physiquement, émotionnellement et mentalement et que de retenir provoque des tensions dans le corps !
Alors prenons le contre pied, détendons nous (il suffit de le dire intérieurement "je suis détendue" et le calme va peu à peu s'installer, c'est une forme d'auto hypnose) et respirons !
Face à une situation, le mental va m'entraîner dans une cogitation contrôlante et en recherche d'une solution. C'est normal, nous sommes ainsi fait les humains. Mais c'est une partie du cerveau  (le néo limbique (1)) qui est là pour gérer le courant, le simple, c'est dans cette partie que se situent le mental et l'égo, les valeurs et les croyances, les conditionnements et les automatismes.
Donc cette partie du cerveau ne m'aide pas à lâcher prise. Par contre le cerveau préfrontal m'aide à avoir une conscience plus globale des choses, une régulation des émotions et gère le complexe et l'inconnu. Il est situé entre les deux yeux (le 3ème œil).


Expérimentation : dès aujourd'hui, je consacre minimum 10 minutes par jour à la respiration et la détente. Je fixe un point au sol et je me connecte à ma partie pré frontale du cerveau.

(1) voir travaux "les 4 centres de décision" de Jacques Fradin  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire