Jour 30 : Ajourd'hui (et tous les autres jours), je sais que je ne suis pas seul(e)



Je rencontre beaucoup de personnes qui se sentent seul(e)s, surtout en ce moment. Le sentiment de solitude peut provoquer tristesse, peur avec un vécu d'abandon, de rejet ou d'injustice. Il s'agit d'une des illusions de l'égo "être seul(e) au monde", un sentiment de séparation avec le reste de l'humanité.

Comme je le disais plus haut, c'est juste une illusion car nous ne sommes pas seul(e)s. 

Prenez un temps pour vous et tracez autour de votre silhouette une bulle de lumière, faites rentrer dans cette bulle toutes les personnes intimes avec vous, vos être chers. Puis vous tracez une autre bulle plus large où vous placez les amis, relations tendres, la famille plus éloignée. Puis vous tracez une autre bulle encore plus large pour y placer vos relations, copains, connaissances.

Vous vous retrouvez ainsi entouré(e) et non seul(e) et séparé(e).

De plus nous sommes, toutes et tous, interconnecté(e)s. J'en ai eu la preuve quand j'ai lancé SOS SOPHRO il y a 15 jours. L'idée était de se rendre utile face à cette crise et de proposer une permanence sophrologique, gratuite et par téléphone.

Nous sommes maintenant 70 sophrologues à proposer nos services ! merci les réseaux sociaux mais surtout, nous avons la preuve que la solidarité existe bien et que nous sommes toutes et tous impacté(e)s par cette épreuve et notre besoin de nous rapprocher et de nous soutenir est réel.

Si vous voulez connaître la permanence près de chez vous, le répertoire est sur sos sophro groupe fb ou demandez moi.

Belle journée 

Commentaires